En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'entrée du service des urgences du CHU de Grenoble.
 

La vidéosurveillance a permis de découvrir les mauvais traitements subis par une petite fille de 2 ans hospitalisée à Grenoble. Sa propre mère aurait tenté de l'étrangler à plusieurs reprises.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Gabuzo06
    Gabuzo06     

    Le syndrome de Münchhausen par procuration ne fait aucun doute, mais cela ne saurait être une "excuse légale" et cette mère devrait être condamnée pour tentative d'assassinat.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Finalement il n'y a que les mères qui trucident leur gamin qu'on exonère parce qu'elles ont une phobie quelconque. Pour d'autres c'est une circonstance atténuante.

  • Stenka Razine
    Stenka Razine     

    Sans misogynie aucune dans mon propos, il est à noter que ce syndrome ne touche que les femmes et s'avère être d'une complexité extrême dans sa gestion pour l'atténuer, le résoudre semblant utopique. La plupart des faits de récidive se passent en milieu hospitalier démontrant ainsi un réel appel à l'aide.

  • deuxc
    deuxc     

    Une déséquilibrée.

Votre réponse
Postez un commentaire