En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une femme de 44 ans a tué sa fillette de 8 ans, lourdement handicapée.
 

A Saint-Malo, une mère de famille vivant seule avec sa fillette lourdement handicapée, a tué celle-ci avant de tenter de mettre fin à ses jours.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

50 opinions
  • MIRAYOU
    MIRAYOU     

    je trouve ca horrible j aurai jamais cru qu elle aurait fais sa fille a milene !!! moi je parler avec elle quand elle habiter encore sur paris !! je la connais bien , elle ne paraiter pas desemparée avant qu elle parte a st malo elle m avais donner les affaire de milene car j attendais un bébé je suis vraiment choquée je ne reconnais pas laurence j ai appris la nouvelle par mon voisin d immeuble !!! Ce qui est fais et fais ! QUE MILENE REPOSE EN PAIX !!!

  • maryl
    maryl     

    peux t on comprendre?cette souffrance qui vous traverse le coeur,votre tete qui travaille sans cesse autour de votre propre chair.la responsabilité,la culpabilité et la solitude......personne pour vous aider,partager......l enfer.un pere absent..je l ai connu,dix ans a porter a bout de bras l handicap,la maladie,mes deux autres enfants et personne.....pas de famille ou de belle famille,pas de pere.....seule avec ma souffrance,mon enfer....aujourd hui,je suis brisée,ds l incapacité de travailler...et la encore ,il faut que que je puisse expliquer que je n en peux plus fasse au métier de soignante en milieu hospitalier ou je travaille...je ne peux plus aider les autres.Avec mon fils,ma bataille,j ai reussi a le rendre autonome,il travaille en milieu ordinaire depuis le mois de juin.Depuis ce mois ,mes rapporets avec lui sont tres distants,je fuis,je n en peux plus,je pleur a tout ce qui se rapproche de l handicap,je suis a vif.....

  • proutprout
    proutprout     

    Bonjour a tous,
    je peux vous dire qu'un bonjour comment va votre petite fille ne suffit pas...bien sur c'est un bon début mais le regard des gens dans la rue dans les magasins devient insupportable...
    ma fille a atteind ses 20 ans et maintenant elle s'attaque physiquement a son petit frère, c'est un poison cette maladie et personne pour vous tendre la main, au contraire on vous ralentie les démarches car faute de place, il faut les garder a la maison, mais voila comme je l'ai lu dans les coms, le père a filé depuis longtemps, le RSA est notre seul revenu. et même la famille vous tourne le dos. alors oui moi aussi j'ai pensé au pire, je comprends cette maman. le fait d'avoir été jusque là va peut etre lui servir maintenant (avec un peu de chance) des mains vont lui être tendues. quand a refaire sa vie avec un monstre a la maison c'est carrement impossible, même en étant jolie. quel homme voudrait prendre ce risque ?

  • LE CHOMEUR
    LE CHOMEUR     

    A LA NAISSANCE DE 2 JUMEAUX PREMATURES(7 mois 1,5kg)un des deux ne possedait pas de liaison entre l estomac et l oesophage . SEUL j ai autorisé l operation apres 4H de vie...
    se sont suuceder pendant 3 ans multiples operations .la maman est parti en live et notre couple a explosé.nos amis nous ont quittes, pas de soutien familliale.
    je me suis battu et a ce jour mon fils a 20 ANS et croque la vie....

  • sydjay
    sydjay     

    C'EST COMME la maladie, la mort, la drogue, l'alcool,l'adultère et bien d'autres choses, cela n'arrive qu'aux autres! TANT QUE L'ON EST PAS CONCERNE, on s'en moque

  • Lio06
    Lio06     

    Où sont les réactions de nos politiques ? Si prompts à réagir au moindre fait divers.
    Si cette fillette avait été assassinée par un rom ou autre prétendu mauvais français fraichement naturalisé, la moitié de nos ministres seraient à cet heure en conférence de presse et not'bon président se serait déplacé en express pour afficher sa compassion à la souffrance de la famille...

    Il n'y a qu'à lire ces réactions, alimentées à 90% par des personnes concernées par le problème, pour réaliser à nouveau à quel pointy tout le monde se fout éperdument de nos enfants.

  • sisi2010
    sisi2010     

    scolariser un enfant handicapé, ok, je suis pour, dans la mesure ou l enfant en tire des bénéfices; ya des handicaps tres lourd , je ne vois pas en quoi une scolarisation en milieu ordinaire avec une avs est profitable;et faut surtout proposer aux parents des moments de repits, ça éviterai l éclatement des familles, et des drames; et que les assos jouent leur roles surtout!ils savent trouver les personnes pour leur cheque de cotisation mais ya plus personne apres!!!!





    meme

  • sydjay
    sydjay     

    Pas facile quand on est parent de supporter longtemps, tant psychologiquement que physiquement la charge d'un handicapé, ne la jugeons pas, cela n'est pas simple.
    Moi j'ai souvent regretté de ne pas avoir étouffé mon demi-frère handicapé quand je l'ai conduit à l'hopital à la naissance, car depuis il a vécu les pires choses et doit en être maintenant à sa 50 ou 52ème opération, ce qu'il a subi et nous a fait subir par voie de conséquence, est inhumain.

  • marie 07
    marie 07     

    J’ai entendu à la radio que c’est cette SEPARATION avec sa petite fille, donc l’ENTREE à l’IME de St Malo lundi qui a précipité cette maman dans le désespoir.

    Je suis la maman d’un enfant trisomique, donc un handicap moins lourd mais mes moments de détresse ont toujours été liés à la pression exercée par l’Ecole pour mettre nos enfants en institution alors que nous EXIGEONS seulement un accompagnement en milieu ouvert, de vrais rééducations, pas un placement à vie..

    L’aide dont avait besoin cette maman était de l’informer qu’il existe des possibilités de stimulation, que son enfant soit scolarisé dans un cadre ordinaire avec des aides adaptées à son handicap car le handicap n’empêche pas les apprentissages et les progrès, plutôt qu’une « institutionnalisation » en IME qui signe sa mise à l’écart définitive et en France il n’est proposé que ce « placement » aux familles, avec pression sur l’internat et qui plus est, parfois loin du domicile. La France est au moyen âge dans le domaine de la prise en charge du handicap !

  • marie23
    marie23     

    effectivement il y a certains symptômes détectés avant la naissance....mais malheureusement certaines maladies sont détectées quelques mois APRES la naissance....j'ai un cas dans notre famille !!! alors sur ce sujet il ne faut pas dire tout et rien quand on ne subit pas et soutenons les parents de ces enfants handicapés !

Lire la suite des opinions (50)

Votre réponse
Postez un commentaire