En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

PARIS (Reuters) - Le président de Radio France, Jean-Luc Hees, et une journaliste de France Inter, Alexandra Ackoun, ont été mis en examen pour...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • onestbiendes bleus
    onestbiendes bleus     

    Merci à Mme Joly de son courage et il faut du courage pour bien mettre en lumière-dans la nuit française-la contradiction essentielle qui est au cœur de la sarkozie :d’un côté la stratégie de communication(quand les Français et les Françaises ne se parlent plus guère)fondée sur la « République irréprochable »et l’autoritarisme et de l’autre une pluie de scandales qui chaque jour éclabousse davantage un gouvernement de plus en plus affaibli et isolé voire bunkérisé.Une pluie de scandales qui éclaire d’une lumière assez crue le décalage insupportable entre un discours politique moralisateur,répressif,autoritaire,culpabilisateur et une action publique qui est l’exact inverse de ce discours :mesures sociales de plus en plus injustes,désignation de boucs émissaires en lieu et place de la justice la plus élémentaire,népotisme,favoritisme,trafic d’influence,corruption à un niveau qui paraît inégalé dans l’histoire de ce pays,fraude et évasion fiscale organisées ou couvertes par le gouvernement,enrichissement personnel,etc…Des gouvernants incompétents qui ont plongé la France dans une récession sans fin parce qu’ils ont vidé les caisses de l’Etat estiment n’avoir de compte à rendre à personne.Ils ne sont certainement pas Dieu le père.Et le peuple ne croit pas à la démultiplication des pains.Les conséquences sociales,économiques,politiques,morales,intellectuelles,sportives du comportement,des agissements de ces élites dirigeantes s’étalent chaque jour davantage dans la presse,dans les études des centres de recherches(OCDE comprise,organisation pourtant d’obédience libérale),dans les faits et chiffres absolument incontestables.Nous sommes là face à l’une des plus graves crises politiques que la France a à affronter.Eva Joly releve la tête et le peuple suit avec attention son action au service de la justice sociale,dans les actes,pas seulement en paroles.

  • jelobr 89
    jelobr 89     

    ...C'est pas du "joli - joli"...Attention à 2012...

  • Lilou.65
    Lilou.65     

    Alors d'après toi il s'agit de fausses infos?mais a tu bien lu l'article?le journaliste a fait son travail de journaliste."Nous sommes face à la stricte application de la loi de 1881 sur la liberté de la pressse".

  • tj84
    tj84     

    liberté de la presse bien sûre, mais diffuser des fausses info c'est pas normal, tu peux détruire n'importe qui, vite fait, le journaliste ne doit pas dire n'importe quoi, comment veux tu faire le tri, par rapport à se qui t'arrange de croire? vraiment c'est grave si on en arrive là c'est la porte ouverte à n'importe quoi!!

  • claribg
    claribg     

    Plus l'info est énorme,plus ça enchante les amateurs d'une ''vérité'' malléable à merci.L'ennui dans ce cas, c'est que que si la rumeur est fausse,il est très rare qu'on en fasse grand cas à la radio ou dans quelques entrefilets des journaux."Calomniez,calomniez, il en restera toujours quelque chose" :l'honneur jeté au caniveau d'un homme par exemple.Et l'exemple vient d'un juge...Dommage pour Hess !

  • marsup13
    marsup13     

    un journaliste se doit de verifier ces infos non? si ce qu'il avance s'avere vrai il doit pouvoir en apporter la preuve non? s'il est convoqué par le juge il se doit encore une fois de demontrer que se qu'il avance est un fait averé non ? bon une mise en examen n'est pas une condamnation non plus ! alors ....

  • Lilou65
    Lilou65     

    Ou est passée la liberté d'expression?Pourquoi vouloir museler les journaux?les radios?tout le monde a le droit de s'exprimer,à nous de faire le tri.

Votre réponse
Postez un commentaire