En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actuellement, le cordon ombilical est considéré comme faisant partie du corps de la mère.
 

Une famille a entrepris de revendiquer en justice de pouvoir conserver le sang contenu dans le cordon ombilical. Ils défendent "un droit de l’enfant" justifié par la présence de nombreuses cellules dans le cordon, susceptibles de traiter diverses maladies.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire