En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une famille partie civile dans l'affaire d'euthanasie à bayonne
 

BORDEAUX (Reuters) - La famille d'une patiente décédée à l'hôpital de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) s'est portée partie civile dans le dossier du...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Nemo me impune lacessit
    Nemo me impune lacessit     

    On te soulages ?

  • ORDRE DES MEDECINS
    ORDRE DES MEDECINS     

    Aucune chance! Depuis quand le Sacro Saint ordre des médecins serait-il remis en cause?.... NOUS ON EST INTOUCHABLE!

  • sty
    sty     

    Travaillant dans le domaine de la santé. Je me pose une question: est il utile de prolonger "inutilement" et dans la douleur, une vie que l'on sait terminée? Faut il parler des coupes sombres sur les traitements? Il arrive souvent que des patients veulent en finir à un certain stade d'une pathologie. Pourquoi ne pas leur laisser ce choix? Des cas d'euthanasie controlées j'en ai vu des dizaines. Uniquement pour eviter la souffrance des patients. Vaut il mieux laisser souffrir des personnes jusqu'au bout?

  • ricardàgogo
    ricardàgogo     

    faut récupérer du pognon pour rembourser les obseques et payer les frais de succession

Votre réponse
Postez un commentaire