En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La petite Cindy avec François Boyer, son « père d'accueil ». La fillette sera définitivement placée dans une nouvelle famille vendredi, pour cause d'attachement trop fort.
 

Dans le Gers, la famille d'accueil de la petite Cindy, 5 ans, va devoir se séparer d'elle. Les services de l'Etat soulignent un trop grand attachement entre la fillette et le couple qui l'élève depuis toujours. Colère et tristesse du couple, et explications des autorités.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

599 opinions
  • MAHMAH
    MAHMAH     

    bonjour ça ne m'étonne pas du tout de cette réaction car moi-même je suis assistante familial et je travaille avec une équipe qui est dépassé des situations trop compliqués je garde une petite fille placée à l'âge de 8 mois qui a aujourd'hui 10 ans et je gardais aussi une ados de 15 ans que j'ai dû rendre en catastrophe car elle avait d'énormes problèmes
    de compréhension mensonges etc etc.....bien entendu l'équipe n'a pas trop apprécier mais j'essaie de travailler avec eux avec douceur
    foncez allez voir le juge pour enfants peut-être qu'il va trancher courage je suis de tout coeur avec vous

  • Nicolas06
    Nicolas06     

    >> Une famille d'accueil n'est pas "des parents de remplacement", svp faite la distinction avec l'adoption... <<

    Une famille d'accueil subvient temporairement à des carences, même en l'amour oui (je dirai plutôt affection), mais un amour responsable, reflechit, humain : Nous ne sommes pas des animaux, il faut arrêter de croire que l'amour d'instinct justifie tout (par exemple des gens tue par amour).

    C'est pour ça que normalement les familles d'accueil ont déjà leurs propres enfants, qu'il est évalué leur capacité à bien mettre les choses dans les bonnes cases. Bien des enfants placés en famille d'accueil continuent d'entretenir une relation (affective) avec cette dernière mais jamais dans une relation de parents-enfants.

  • alizee spadacini
    alizee spadacini     

    moi aussi je suis en famille d' accueil,j'ai 10 ans et je vais j'ai ma mére un week end sur 2 .

  • brigriv
    brigriv     

    bonjour je suis de tout coeur avec vous ce n est pas normal que l on vous retire cette petite fille les services sociaux n ont pas de coeur ils vont traumatises cindy en faisant cela et vous de meme puisque vous l avez eu bebe c est ignoble ceux qu ils font battez vous

  • bichettebiche
    bichettebiche     

    Cindy, encore une enfant qui sera balladée, voici ton deuxième arrachement, il y en aura peut être encore d'autres,y a t il une loi qui interdise à tout être humain de recevoir de l'amour autre que celui de sa famille biologique ?!!! mes pensée à ce petit ange, que ton coeur ne devienne pas trop sombre.

  • fabric45
    fabric45     

    J'ai lu la réaction d'Elisabeth t du nord. Je ne suis pas convaincu qu'il puisse se passer un drame à l'âge de 8 ou 10 ans. En revanche, ce qui est certain, c'est qu'un enfant a absolument besoin d'amour et d'attachement à une seule famille. Il (ou elle) n'en a pas de la part des parents biologiques. Donc seule la famille d'accueil peut lui apporter cela.

  • gerardw
    gerardw     

    Nous sommes le 16 février 2011... et pas de nouvelles ... Où est Cindy ? Quelqu'un a-t-il des nouvelles ?
    Cordialement. Gérard

  • Frapouille
    Frapouille     

    Trincata, pensez donc à la petite et arrêter de relayer ces informations sur les parents bio.

    Revoyez donc vos méthodes de com' pour défendre l'ase, elles sont nulles. Mauvaises de bout en bout.

  • JosyV
    JosyV     

    Vous confondez cause et conséquence.
    1: décision de balloter une enfant.
    2: "Enlévement" (comment nommer cela autrement? Aidez-moi je vous prie!) brutal sans même son doudou
    3: intérêt des médias.

    S'il n'y avait eu maltraitance institutionnelle, rien de tout cela ne serait arrivé. Un gosse confié à l'ase devrait avoir les mêmes droits que n'importe quel gosse. Ces pratiques se font habituellement en catimini, merci à cette famille d'avoir osé briser la loi du silence.

  • NANOUSONIA
    NANOUSONIA     

    Oui, bravo que les médias s'en mêlent ! C'est la seule façon de se faire entendre. Il faut absolument que l'on supprime cette idée que les enfants de la ddass ne doivent pas être aimés dans l'attente d'une hypothétique reprise par leur famille d'origine. Demande t on aux enfants d'arrêter de grandir pendant ce temps là ? Le petit préjudice de voir sa vie étalée dans les journaux sera vite oublié. Une nouvelle actualité la supplentera. Le traumatisme subit par la fillette lui se s'effacera pas! Qu'on se le dise et qu'on s'en persuade : tout enfant a besoin d'amour pour grandir. On refuse à des enfants ce que l'on accorde à des animaux !

Lire la suite des opinions (599)

Votre réponse
Postez un commentaire