En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une crise des implants surtout psychologique, selon un chirurgien plasticien
 

par Alexandria Sage et Gérard Bon PARIS (Reuters) - Patrick Perichaud, un chirurgien plasticien de Toulon (Var), juge la crise des prothèses...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Reynberg
    Reynberg     

    Troisième message posté suite à des suppressions par la "modération" du blog, toujours très sélective dans ses actions. Je disais donc : faudrait réfléchir deux secondes et arrêter de croire que les implants mammaires ne concernent que les bimbos. Ils concernent également les femmes victimes d'amputation, auquel cas on parle de prothèses mammaires. Voilà, ça va, Monsieur le Modérateur? je ne suis pas trop virulent? :')

  • Babymilo
    Babymilo     

    ce qui est tout à fait illogique, ces dames ont voulu être belles, que leur porte monnaie en assume la charge. Ce n'est pas à la collectivité de payer le remplacement de ces prothèses. Il faudra aussi prendre en charge les conséquences des cures de botox à répétion que ces dames et même ces messieurs font pour paraître moins vieilles et moins vieux. Qui sait comment leur organisme réagira après des dizaines d'années, ils crieront au scandale et exigeront réparation de leur préjudice en faisant payer la collectivité comme toujours.

  • fallait-le-dire
    fallait-le-dire     

    Botox et compagnie sera la suite dans quelques années.....

  • .realiste
    .realiste     

    Mais pourquoi pleure t'elle ?? il leur faut assumer leur connerie d'etre la plus belle en ce miroir

Votre réponse
Postez un commentaire