En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une campagne nationale pour recruter les futurs professeurs
 

Le gouvernement lance ce lundi une campagne nationale de recrutement des enseignants, car certains postes risquent de ne pas trouver preneur. « En faire mon métier à vie, c’est vrai que j’ai des doutes », raconte sur RMC une future enseignante.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

52 opinions
  • artice
    artice     

    Début de carrière peut-être, et au bout de 15 ans : 2000€ sur 12 mois sans prime.
    La retraite avantageuse : 65 ans à 66% du maxi -> 1660€

    Et toujours la même rengaine : le métier le plus cool, pourtant pas grand monde pour le faire.

  • SMAGGHE
    SMAGGHE     

    le recours pour les socialistes

    c'est de créé des postes de fonctionnaires

    pour placer surtout les petits copains profs socialistes qui sorte de l'iufm école du parti
    qui prépare la société collectiviste de demain


    après tout tous fonctionnaires on ne sera pas malheureux

    la paye pas mal

    les primes de repos

    la pose cigarette

    la pose café

    repos obligatoire pour pénibilité

    le comité d'entreprise

    le syndicat

    l'arbre de noël

    le tiquer transport

    le tiquer restaurant

    les vacances à la neige

    les vacances à la mer

    les échelons automatiques

    le treizième mois

    la gréve quand on veux

    la rentabilité on s'en fou

    le rendement encore moins

    les ccas

    les avantages maternels

    beaucoup de petites choses gratuites

    ALORS ATTENTION CHERS FRANÇAIS IL N'Y AURA PLUS D'ENTREPRISES POUR QUE CELA CE FASSE

    ALORS UN CONSEIL GARDEZ LES RESTAURANTS DU CŒUR ET L’ABBÉ PIERRE

    VOUS ALLEZ EN AVOIR BESOIN MOI AUSSI MAIS AVEC LA DIFFÉRENCE QUE MOI JE ME SUIS PRÉPARER

    JE N'AI PAS BESOIN DE VACANCES AU MAROC

    POUR FAIRE LA CUISINE JE N'AI PAS BESOIN

    d'une cuisine aménagée de 6000 euros pour faire cuire mes bavettes ou mes pommes de terre ,je n'ai pas besoin d'une 307 pour circuler ,je n'ai pas besoin de witton pour vivre ou une rollex ,et puis et puis S1ACHEZ

    QUE HOLLANDE QUI SORT POURTANT DE L4ENA N4A RIEN COMPRIS AU FILM CAR C'EST GRÂCE AU RICHES QUI ON TOUT CA QUE LES PLUS PAUVRES PEUVENT EN PROFITER AUSSI

    VOILA LA SOCIÉTÉ BOLCH2VIQUE QUE LES VERTS VEULENT NOUS IMPOSES PARCE QUE C'EST DES NULS

    C'EST CELLE CI

    REGARDEZ MAMERD ET VOUS AUREZ TOUT COMPRIS

  • baiber
    baiber     

    Bravo RMC pour votre diplomatie, vous avez censuré toute une discussion avec une professeur (aclair désolé je n'ai pas l'écriture exacte) certes un peu houleuse mais rien de horrible à lire(ça s'appelle un débat), alors que vous laissez des dizaines et des dizaines de messages, dans le meilleurs des cas écrits avec un français très approximatif et dans le pire avec des propos totalement vulgaires, dégradants, racistes, homophobes, mais ça ça ne vous gène pas...

  • princeps
    princeps     

    le métier d'enseignant est de nos jours de moins en moins attractif du fait qu'il devient impossible à exercer en raison de l'absence de discipline et d'éducation des enfants.Cela dépasse à mon avis la question des revenus qui sont corrects , sans parler des retraites particulièrement avantageuses.

  • chicuelo
    chicuelo     

    J'ai bien compris que vous parlez de gens du privé. Et je vous répond que non, les gens du privé ne se contenteraient pas de ces salaires et de ces conditions de travail puisque ceux qui sont suffisamment diplômés pour devenir enseignants ne s'inscrivent même pas aux concours alors qu'ils seraient quasiment surs de l'avoir puisqu'il y a plus de postes à pourvoir que d'admis...
    Ils préfèrent rester dans leurs métiers du privé, contrairement à un nombre de plus en plus grand d'enseignants qui démissionnent, ce qui n'était pas le cas il y a quelques années.

  • princeps
    princeps     

    n'avez vous jamais remarqué que les chiffres qu'on nous présente, les situations qu'on nous décrit sont souvent bien éloignées des réalités que nous vivons et que nous constatons autour de nous?

  • charlie harper
    charlie harper     

    je connais 3 peronnes qui ....qui ...et qui...et 1 autre qui .....alors l'INSEE qui fait de stats sur toute la population concernée par la problématique, quelle bande de charlots.....

  • princeps
    princeps     

    il y a de nombreuses primes à l'éducation nationale (je le sais mes parents étaient profs)les salaires sont corrects et les retraites très avantageuses.

  • princeps
    princeps     

    je connais des jeunes diplomés Bac + 5 qui débutent à 1750€ net et qui 3 ans après n'ont toujours aucune augmentation...l'Insee ne doit pas connaitre ceux là...

  • princeps
    princeps     

    je parlais de gens travaillant dans le privé et qui se satisferaient volontiers de telles conditions de salaire. Ceci dit la crise des vocations de profs n'est probablement pas due au salaire mais à l'impossibilité d'enseigner dans de bonnes conditions étant donné le public scolaire auquel ils sont confrontés. Ils savent qu'ils ne pourront pas enseigner la matière qu'ils aiment et qu'ils perdront les heures normalement consacrées à l'apprentissage à essayer d'établir un semblant de discipline et à faire l'éducation qui n'a pas été faite en amont..

Lire la suite des opinions (52)

Votre réponse
Postez un commentaire