En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une campagne choc contre les claques
 

Les gifles et autres fessées n'ont rien à faire dans l'éducation des enfants, martèle une campagne qui sera lancée jeudi en France.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

72 opinions
  • sicilien 69
    sicilien 69     

    il faut arreter ces beaux discours a deux francs! oui les enfants ont besoin d'une bonne tarte ds la gueule de temps en temps! et une explication par la suite. juste l'explication ou la punition sa sert a rien! tout les enfants battus ne sont pas devenue des barjo, des sado ou des boxeurs d'enfants!!!!
    j'ai 20ans, mes parents n m'ont pas mis de gifle très souvent mais le peu que j'ai pris, sa ma remis les idées en place. des parents qui n'ont jamais frappé leurs enfants j'en connais plein et c'est pas pour autant que les enfants sont des anges croyez moi! c'est même parfois pire car ils se sentent surpuissant. un enfant a besoin d'affection, d'amour, de discussion et de tendresse mais il faut aussi savoir sévire quand les limites sont dépassés. gifle ou pas gifle, l'éducation peut etre réussis. tout dépend de l'enfant en face de soi. sa me fais penser a un sketch de jean marie bigarre. un enfant dans une salle d'attente qui nargue sa mere en déchirant les revus. et bigarre de dire "laissez moi lui mettre une grande tarte dans sa gueule il m'en voudra pas, il me connait pas!!!!" avec tout le second degré qu'on lui connait.

  • zieb
    zieb     

    Je devais avoir 4 ans. Ma mère m’a mis une fessée parce que je suis monté debout en équilibre sur la rambarde du balcon avec un vide de 18 étages. Je devais avoir 11 ans. Nous étions pauvres et un jour j’ai volé 10 francs à ma mère qui m’a mis une baffe énorme pour ce geste. J’ai du prendre 2 baffes dans ma vie. Une baffe pour me sauver la vie et une pour m’éduquer. Merci maman.

  • cfdscez
    cfdscez     

    Il faut les frapper les gosses ! Leur en foutre plein la gueule ! Ca fait du bien ! Ca fait circuler le sang, c’est bon pour la santé ! Du sang, du sang on veut du sang. Elle l’a bien mérité cette torgnole la gamine ! D’ailleurs ce spot montre ce qu’il faut faire bravo ! Franchement ce spot est une insulte aux parents. J'aurais préféré qu'il nous montre ce qu’on devrait faire quand on est désespéré face à une situation difficile plutôt que de nous montrer une image violente à la télé (une de plus !).

  • zieb
    zieb     

    La campagne télé contre les parents qui frappent leurs enfants. Le spot que l'on nous propose est pour moi de la maltraitance et n'a rien à voir avec de l'éducation. Il est évident que je ne frapperai jamais mon enfant (surtout au visage) parce qu'il renverse son verre d'eau ! Mais il est probable que je lui mette une claque sur les fesses s'il court en direction de la route pour m'échapper et manque de se faire renverser. Il y a des parents qui crient tout le temps après leurs enfants pour le moindre geste de travers. C'est aussi une forme de maltraitance. Toujours crier après un enfant n’a rien d’éducatif puisqu’il entend les cris et non les mots exprimés. Crier et frapper n’ont jamais été des actes éducatifs. Pour se faire respecter, le mieux c’est d’être ferme et juste dans nos actes et nos mots. Une main de fer dans un gant de velours avec une bonne dose de patience.

  • BATTERYMAN
    BATTERYMAN     

    l'éducation est différente selon les enfants que l'on a aucun n'a ge mode d'emploi à la naissance....
    J'ai reçu des féssées et je ne me sens pas pour autant mal éduqué.Mais à l'age de la puberté mais parents m'ont conseillés à l'age de ma majorité m'ont assistés et à l'age de faire mon propre nid m'ont aidés.
    Il faut un temps pour tout...

  • Le-griffon-de-Lyon
    Le-griffon-de-Lyon     

    Bon nombre de ces gamins sans repères qui cassent tout sont des gamins qui ont reçu des baffes et surtout à tort et à travers... des gamins qui n'ont pas pu construire des liens sécures avec des parents imprévisibles. Ils n'ont pas pu se construire correctement, avoir confiance en eux et en leur environnement. Le drame c'est même qu'on va essayer de les remettre dans le droit chemin par la prison, la violence, cela même qui les a empêchés de se construire normalement. Donc cette affaire de claques et de fessées n'est pas une petite affaire.

  • CitoyenLambda
    CitoyenLambda     

    Quelqu'un à dit un jour:"Le métier de parent est le plus difficile au monde et c'est le seul qui n'a pas d'école pour l'apprendre."
    Cette phrase résume bien toute la complexité de l'éducation des enfants.Je crois que LA solution n'existe pas mais qu'il y a un nombre infini de solutions.Et c'est au adultes a trouver laquelle correspond à un enfant. A condition que les acteurs de la chaîne éducative(parents, enseignants,éducateurs sportifs,...)veuillent bien travailler ensemble.Et une fessée donner au bon moment permet souvent de remettre les idée en place et de savoir où se trouve certaines limites. Une loi interdisant "la fessée" est,à mon avis,inutile et ne règlera rien du tout. C'est encore une idée de penseurs de salon et de psychomachins qui pensent détenir LA VERITE et veulent l'imposer, au besoin par des lois.Que la vrai maltraitance soit sanctionnée sévèrement, je dis oui. Comme beaucoup de ceux qui ont posté un commentaire, j'ai pris des baffes à la maison ou à l'école et elle étaient méritées,ayant dépasssé la ligne jaune et le sachant.Ca ne m'a pas empêché d'avoir beaucoup d'amour et de respect pour mes parents et d'aller souvent dire bonjour à mes anciens instits une fois parti au collège, ce sans avoir développé de tendences sado-maso et sans avoir gardé un quelconque traumatisme. Quant à mes enfants que j'ai élevé comme je l'ai été, ils reviennent à la maison dès qu'il le peuvent.

  • Le-griffon-de-Lyon
    Le-griffon-de-Lyon     

    Je te vois venir... Tu donnes de l'amour donc tu as bien le droit de donner des baffes. J'anticipe... Tu vas sûrement me répondre que c'est pour leur bien. Ils sont plus qu'éculés ces alibis au sadisme des "grandes personnes"...

  • papy780
    papy780     

    Faut pas pousser...j'ai eu des claques et des baffes pour des broutilles....mes 2 enfants ..aucune..Ils ont le sens des valeurs et n'ont pas posé de problèmes..

    C'est pas parce que j'en ai eu que je devais faire pareil..maintenant je comprends qu'une femme seule élevant 1 ou plusieurs enfants ai recours aux claques pour établir son autorité c'est pas évident.....

    Mais il faut faire la différence entre une claque sur les fesses et une mandale dans la....figure....

  • trismus37
    trismus37     

    Quand on voit les débordements dans la rue, les enfants qui ont grandis comme des herbes folles, incivilité, etc... on se dit que des claques se sont perdues ! La démission des parents ne va pas favoriser la société qui perd ses reperds

Lire la suite des opinions (72)

Votre réponse
Postez un commentaire