En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Caissière au travail. (Illustration)
 

La direction arguait d'un "manque de probité et d'honnêteté". L'ex-salariée réfute pour sa part tout comportement "frauduleux". Elle contestera son licenciement devant les prud'hommes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • truc
    truc     

    Allo Macron ?
    Oui t'as raison , fastoch la vie de salarié
    quant aux dirigeants de Carrefour quelle vie infernale ils ont !

  • Bbff
    Bbff     

    Mer de aux grandes surface et à l exploitation des handicapés

  • LÉGION2REP
    LÉGION2REP     

    Quelle mesquinerie..... Honte à toutes ces Multinationales !!!

  • transparente
    transparente     

    C'est vrai que des clients sont très bavards et racontent leur vie et perturbent les caissières dans leur travail, les autres clients attendent pendant ce temps.

    Youyou
    Youyou      (réponse à transparente)

    C'est vrai en +!

  • alain01
    alain01     

    On voit là la théorie des grandes surfaces : faire du pognon. Si le licenciement est maintenu par les prudhommes, Carrefour embauchera par un cdd moins onereux

  • skaia64
    skaia64     

    Le monde du travail est devenu fou malgré les lois et règlements sensés le protéger. C'est l'effet inverse qui a été obtenu.

  • ellivled
    ellivled     

    elle n'a pas cédé à son patron ......

  • rienafoutre
    rienafoutre     

    Attention, avec une possibilité de licenciement sans donner le motif comme le veut la droite et la gauche de droite, simplement les cas de ce genre de faute grave vont se multiplier!

  • Pseudome
    Pseudome     

    L'ambiance y est mauvaise, cela semble juste un prétexte. Parfois, on plait ou pas, c'est selon les ententes. Peut-être conservera t-elle son poste après les prudhommes, mais tout se passera t-il bien après ?

Votre réponse
Postez un commentaire