En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Autel de la chapelle Sainte-Marie-d'en-Haut à Grenoble, le 5 juin 2009 (photo d'illustration).
 

Où s'arrête la liberté d'expression, où commence la liberté de religion? La question se posait, ce lundi, devant le tribunal correctionnel de Nantes. Faute de réponse dans le code pénal, le parquet a requis la relaxe.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • flache35
    flache35     

    Les femen urine dans les églises avec la bénédiction de Caroline Fourest il faut être juif dans cet société pour avoir le droit à la victimisation

  • Bilivine
    Bilivine     

    Et dire que cette artiste doit vivre en partie du chômage des intermittents, c'est à dire avec nos contributions................Ecoeurement total, non pas de la justice puisque ce genre d'acte n'est même pas prévu, mais de porter au rang d'artiste ce genre de personnes qui a besoin de se mettre à poil dans un lieu de culte pour faire parler d'elle.

  • Truecolor
    Truecolor     

    Non mais c'est le " curé " qu'il faut condamné alors. haha . triste France ...

  • mimich29
    mimich29     

    triste justice !!!

  • pila
    pila     

    tu es dans le cadre d'un évènement semi privé qui est un festival d'art contemporain. En France les églises sont le patrimoine de l'état et non celui des chrétiens sinon culturellement et si il y a quelques mosquées publiques on ne peut oublier que la plupart sont privées.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    A moins que ce soit un événement privé et que tout ait été prévu à l'avance (pourquoi l'église l'aurait elle autorisé ?), une femme à poil sur l'autel d'une église c'est autant de l'exhibitionnisme qu'un type la quéquette à l'air attachée à un coq en pleine rue et c'est interdit par la loi : article 222-32 du code pénal.

  • CogitoErgoSum
    CogitoErgoSum     

    et les femen?....;

Votre réponse
Postez un commentaire