En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'oiseau de Twitter revisité pour illustrer la noirceur que peut véhiculer ce réseau social.
 

Selon le parquet d'Angers, un tweet injurieux sur Gaza attribué à un élu de Maine-et-Loire résulterait "à 95%" d'une usurpation d'identité. Le maire adjoint mis en cause n'aurait "jamais eu de compte Twitter" selon la première adjointe de Montreuil-Juigné.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • rebelle080
    rebelle080     

    Les usurpateurs sont nombreux sur la toile et il faut pouvoir les retrouver et les condamner.

Votre réponse
Postez un commentaire