En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • mother
    mother     

    Je comprends les parents mais quand on sait que l’éducation nationale demande à certains professeurs d'enseigner jusqu'à 21 matières (de la comptabilité à l'économie en passant par l'architecture et autre du genre, c'est vrai que c'est pareil voyons d'autant qu'il faut au minimum un master maintenant), qu'ils ont eu les fonds pour rebaptiser l'ancien IUFM en ESPE (hyper important de changer le nom sur tous les supports possibles) mais qu'ils n'ont plus l'argent pour payer les cours des futurs profs (50 heures de droit au lieu de 150 mais avec le même programme par exemple) mais tout va bien, notre ministre de l’éducation voyage en avion, mange dans les cantines qui font du hors budget pour le recevoir et puis au final, se dédit pour aller ailleurs....

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    vacataire un vrai boulot de M...de On estime que les précaires représentent désormais environ 30% des personnels de l’Education Nationale

  • caramee
    caramee     

    sans aucun doute plus efficace

  • mirabelle
    mirabelle     

    Si cela devient un bon prof pourquoi pas

Votre réponse
Postez un commentaire