En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un enseignant du lycée Les Iscles de Manosque (Alpes de Haute-Provence) a été suspendu pour avoir diffusé un film violent sur l'avortement. Une cellule psychologique a été mise en place pour les élèves choqués.
 

Un professeur d’histoire-géographie d'un lycée public de Manosque (Alpes-de-Haute-Provence) a été suspendu pour avoir diffusé une vidéo anti-avortement très violente à ses élèves. La plupart des lycéens et de leurs parents sont choqués.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

75 opinions
  • cqfd
    cqfd     

    NE DEVRAIT PLUS AVOIR LE DROIT D'ENSEIGNER point barre.

  • JMB83
    JMB83     

    laïcard intégriste,excommunication ,goulag soviétique ,dérive totalitaire, partez en Chine démocratique ...Vous me prêtez beaucoup pour 2 lignes écrites.Je ne me connaissais pas ces qualités aussi synthétiques . Merci pour extraire avec pertinence toute la quintessence de mon propos . J'en rougis de confusion .Et en plus on reste bien dans le propos initial: présentation d'un film IVG pardon ANTI IVG à des élèves .

  • laïcard
    laïcard     

    mais oui, et le planing familial à montrer des vidéos pro-avortement apparement, encore un coup de ces laïcards intégristes qui dictent leur foi aux autres sous peine d'excommunication,...!!!
    Heureusement le goulag soviétique est maintenant tombé, reste les dérives totalitaires d'exclusion, alors que l'avortement n'est pas obligatoire pour toute maman enceinte, comme en chine par exemple, lors du deuxième enfant.
    alors JMB83, partez en chine démocratique, pour vous rappelez au bon souvenir de la démocratie pro avortement obligatoire. La liberté de débat exite ici, en France, encore merci

  • podompodom
    podompodom     

    Ahurissant comme message. On va reprendre points par points, vous allez ptêtre comprendre.
    "C'est bien ce qui se passe" Non, grace à la législation, l'avortement est encadré et ne se passe pas comme ca en France. Par contre dans les autres pays sans cette législation, avec des avortements clandestins, il y a fort à parier que ça arrive, effectivement.
    "qui sommes nous pour prendre de telles décisions?" Bah ce sont des législateurs, élus par le peuple qui l'ont décidé. Des gens d'ailleurs qu'on a élu à ce poste pour...bah décider. Si y'avait une quelconque référence à un Dieu la dedans qui serait le seul à pouvoir prendre la décision, faudra lui demander comment on fait en cas de viol, si on garde le bébé ou pas. En attendant qu'il nous réponde, on va appliquer la loi des hommes.
    "Ces bébés blabla" Alors on va stop de suite, y'a un truc qui marque clairement la différence entre un foetus et un bébé, c'est la naissance. Donc y'a pas d'être humain encore, c'est à la naissance (vous savez, la date sur votre carte d'identité et divers documents, celle qui permet de vous identifier en tant qu'être humain) qu'un nouvel être voit le jour. Donc si vous décidez de vous battre pour la forme de vie qu'est le foetus, au détriment de la mere qui est un être vivant lui (ça on en est sur), grand bien vous fasse...Mais une association de défense des vers de terre ou divers insectes sera plus efficace je pense.
    Enfin, y'a pas à réfléchir. Réflechir sur quoi ? sur le fait que la société ne veuille pas que ce qui est montré dans la vidéo ne se déroule pas en France ? Ah ben ça tombe bien, on a une loi, justement pour réaliser les avortements dans de bonnes conditions !

  • podompodom
    podompodom     

    La réalité ? mais de y'a quel siècle ?

  • podompodom
    podompodom     

    Les camps de la mort ? Ah carrément, tu fais pas la différence! ...
    Y'a pas de pensée unique sur l'avortement, y'a les gens raisonnables, qui prennent en compte l'avis de femmes traumatisées par une grossesse non désirée, des gens éclairés ayant fixés une législation bien précise afin d'améliorer la vie de leurs concitoyens.
    De l'autre coté, on a des abrutis qui font pas la différence entre un foetus et un enfant, crient a l'extermination comme celle des camps de la mort, et qui pensent que celles qui se sont faites violées et sont tombées enceinte "c'est bien fait pour leur gueule".
    C'est bizarre, on écoute moins les seconds que les premiers, étonnant !

  • Podopodom
    Podopodom     

    Quelle violence ? On sauve une vie humaine contre celle d'un organisme. Y'a pas photo entre un être humain et un parasite (le foetus). De la violence y'en a partout, dans les abattoirs etc... ça rale moins pourquoi ? Faut bien manger etc...
    Les femmes les premieres victimes mais bien sur. Ouais t'as raison, en cas de grossesse précoce, elles pourraient pas vivre leur vie, avoir un travail, une estime d'elle meme etc... par contre elle pourrait rester a la maison pour s'en occuper, pendant que le mari travaille et qu'elle lui fait le ménage la bouffe et 5 autres gosses. Ouais t'as raison, en fait ta vision de la famille sans l'avortement, elle vend du rève.

    @bulletin de propagande: t'as vu trop de films toi.

  • podompodom
    podompodom     

    Oulah, un être vivant, faut pas le tuer ! Dites, un été j'ai tué une guèpe, je m'en remettrais, ou j'irais directement en enfer vous croyez ?

  • Adrien'
    Adrien'     

    Un être vivant, comme ceux que vous aviez dans votre assiette à midi : animaux, végétaux pour lesquels vous ne versez pas de larmes quand vous les mangez. Un être vivant, pas un être humain. Pour faire un être humain il faut bien plus qu'un tas de cellules : la conscience. Or celle-ci arrive bien après les bras et les jambes déjà visibles à douze semaines ; au IXe siècle, en plein moyen-âge, même votre chère Eglise tenait pour un simple délit antinataliste l'avortement avant trois mois, et pour un crime le seul avortement au-delà de ce délai. Il faut croire que l'obscurantisme a progressé depuis...

  • JMB83
    JMB83     

    Ce qui est condamnable c'est que l'on a montré un film ANTI IVG et non pas un film sur l'IVG avec discussion contradictoire . Le caractère religieux intégriste est manifeste donc condamnable .

Lire la suite des opinions (75)

Votre réponse
Postez un commentaire