En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
" Le froid". Paysage du 7 février 2015, qualifié de "pré-posthume" par le photographe.
 

"Hécatombe", "série noire": sur les réseaux sociaux, c'est ainsi qu'est perçu ce début 2016, face à la disparition de plusieurs personnalités. Au point de faire dire à d'aucuns que l'on mourrait davantage en janvier que le restant de l'année? Si les statistiques semblent à première vue valider cette hypothèse, il n'en est pourtant rien.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire