En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un lycéen : « J'ai vu la prof arriver, le corps en feu... »
 

Une professeure de mathématiques a tenté de s'immoler par le feu ce jeudi matin dans la cour du lycée Jean-Moulin de Béziers (Hérault). Un geste encore inexpliqué qui a profondément choqué enseignants et élèves. Témoignages.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

27 opinions
  • Mar'ss Giral
    Mar'ss Giral     

    On dit :" Moi aussi je n'en peux plus ! "

  • biblette2
    biblette2     

    Je suis entièrement d'accord avec vous .D'ailleurs j'ai fait suivre la lettre des collègues du lycée tout en demandant au responsable quelles suites il comptait donner à ce terrible évènement.
    Courage dans votre entreprise si vous êtes enseignante ,pour ma part mon calvaire est terminé ,je suis à la retraite!!

  • martinemartin
    martinemartin     

    Je suis d'accors avec vous,la solution:couper les ALLOCATIONS FAMILIALLES changement RADICAL.

  • rebeca30
    rebeca30     

    si on interdit d'interdire, on ne peut pas l'interdire
    slogan qui démontre la bétise de ceux qui l'ont inventé et de ceux qui le répètent depuis sans comprendre ce qu'ils disent.

  • rebeca30
    rebeca30     

    vous les parents qui parfois avez du mal à supporter vos propres enfants, comment supporteriez vous 30 enfants des autres sur qui vous n'avez aucune autorité car à la moindre réflexion certains enfants n'hésitent pas à vous frapper et certains parents à vous insulter ?
    Ce n'est pas aux enseignants "classiques" de s'occuper des enfants en difficulté ; ils perturbent les classes et empêchent les autres de travailler.
    que penseriez vous si les profs de vos enfants s'occupaient des enfants dits en difficulté au détriment des vôtres ?

  • société de m***
    société de m***     

    en réponse à Mr "à la grève", je voudrais donner une petite info. Quand vous dites 1 prof pour 10 élèves essayer de vous souvenir de votre passage au lycée. N'aviez vous qu'un seul professeur? Non, il y a plusieurs professeur pour un seul élève ! Réfléchissez avant de parler...
    Comme si il y avait 10 élèves par classe ! Quelle mauvaise foi !

  • Marina Santorelli
    Marina Santorelli     

    Ce drame illustre bien comment les valeurs se sont inversées dans notre société. Maintenant, même les écoliers de milieux favorisés se comportent comme de vraies racailles. Leurs parents, quel que soit le milieu social, n'assument plus leur rôle de parents et, de toute façon, prennent le parti de leurs enfants contre les enseignants. A cela s'ajoute le non soutien de la hiérarchie enseignante et le dédain de la part des rectorats et du ministère. L'enseignant est un punching ball à qui l'on demande d'être exemplaire, docile et de jouer le dernier rempart de l'autorité à des cibles d'adolescents ignobles, sans foi ni loi et que l'on sanctifie au détriment des enseignants.

    Je suis révoltée que les médias et les autorités du rectorat, sous la pression des parents, mettent en place des cellules de soutien psychologique. On se moque de qui ???

    La victime est bien l'enseignante que je sache. C'est sa famille et non pas les racailles qui l'ont poussé à se tuer, qui nécessitent un tel soutien.

    Finalement cette jeune enseignante sera morte pour rien. Elle aura simplement fait plaisir aux adolescents délinquants et à leurs parents. Elle aurait mieux fait de se comporter comme Isabelle Adjani dans "la journée de la jupe". Souvent, il faut remettre les choses dans leur perspective LAIQUE, SOCIETALE, CIVIQUE et REPUBLICAINE.

  • grrrr
    grrrr     

    heu ... Bérégovoy, Grossouvre ...

  • cher 18
    cher 18     

    appel à la grève des profs de cet établissement. Il est bon de se servir du cadavre d'une de ses collègues pour défendre des revendications, aucun respect.
    J'ai entendu ce matin qu'il y avait 300 profs pour 3000 élèves, si je calcule bien cela fait 1 pour 10...

  • profencolère
    profencolère     

    juste pour rétablir certaines vérités
    - les lycéens et les enseignants présents ont tenté de l'aider
    - elle n'a pas parlé de dieu !!!!
    - elle n'était pas suivi comme l'a dit le ministre et elle avait juste 3 heures de dispense
    Elle c'est Lise, prof compétente, sérieuse qui aimait son métier et ses élèves, et les raisons qui ont motivé ce geste, on le les connait pas
    de

Lire la suite des opinions (27)

Votre réponse
Postez un commentaire