En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
C'est à Trizac qu'enseigne Sébastien Nouveau, un instituteur en grève de la faim pour pouvoir se rapprocher de sa famille.
 

Enseignant dans le Cantal, le jeune instituteur travaille à plus de deux heures de sa famille. Sa demande de mutation a été refusée.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    Il y a beaucoup de jaloux sur le site, Ce problème n'est pas normal et récurant dans le mammouth. Il faut des solutions au moins au bout de 5 ans par exemple. Et pour les médecins vous trouvez normal leur liberté ?

  • tubalcain
    tubalcain     

    La "gestion des ressources humaines" dans la fonction publique est une vaste farce, elle est inexistante. La fonction publique est le plus mauvais patron n'hésitant pas à enfreindre le droit du travail. Un salarié pourrait éclater la rondelle de son patron aux prud'hommes avec seulement 1/4 des infractions constatées dans les fonctions publiques. Parmi les infraction les plus courantes on note: non paiement de salaire, non respect des temps de repos entre deux amplitudes de travail, non respect des directives du service de santé au travail.

  • berard
    berard     

    il faut qu'il change de boulot ;pas pour lui, quand on est famille

  • Carambar
    Carambar     

    avec toutes les vacances scolaires il voit plus souvent sa famille qu'un salarié ! durant toute sa vie ___ on rêve

  • pseudoma
    pseudoma     

    oui, pas facile !

  • yourifi
    yourifi     

    il est donc déjà en greve ? .entre les vacances toutes les 6 semaines, les greves et les arrets maladie, il aura le temps de voir sa petite famille

  • yourifi
    yourifi     

    les grevistes de la faim de mimizan n'ont pas bénéficié de tant de médiatisation, ils ne revendiquaient pourtant rien pour leur confort personnel eux......l'information est vraiment ...triée.... quand donc allez vous nous faire de l'info d'investigation, messieurs les journalistes, et pas du voici voilà voilou ?

  • chantal3
    chantal3     

    les personnes qui veulent vraiment travailler se retrouvent aussi éloigner de leur famille sans faire la une des journaux et entamer une grève de la faim ------pauvre petit bonhomme

  • Titou62
    Titou62     

    Il va me faire pleurer celui la !!

  • klm446
    klm446     

    Mais bon faut en profiter le temps que ça dure, Peillon chouchoute son électorat pour 2014, alors, plus belle la vie..

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire