En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Bordeaux : un infirmier escroque la Sécu de 500 000 euros
 

Un infirmier est soupçonné d’avoir escroqué 500 000 euros à la Sécurité sociale grâce à de faux remboursements. Il a été mis en examen pour escroquerie, faux et usage de faux, et blanchiment.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

40 opinions
  • Titof70
    Titof70     

    A ce rythme, les fraudeurs ont largement le temps de continuer à escroquer la Sécu ! Perso, j'ai du mal à comprendre comment peut-t-on arriver à une somme de 500 000 € d'escroquerie avant que la fraude soit détectée ? N'y-a-t-il pas un contrôle rigoureux pour chaque acte payé ? N'y-a-t-il pas suffisament de moyens encore pour réduire toutes ces escoqueries gandissantes ? Ce devrait être un priorité pour notre gouvernement de mettre tout en oeuvre pour stopper ces fraudes surtout en ces temps difficiles et par respect pour tous les Français honnêtes à qui l'on demande de faire de plus en plus d'efforts de solidarité !

  • ROGERSS
    ROGERSS     

    Plus c'est gros, plus ça passe

  • Strapps
    Strapps     

    Vos 2 messages n'ont ni tête ni queue

  • Cricri coco
    Cricri coco     

    On connait tous au moins un fraudeur. Les dénonciations anonymes
    Ne sont pas prises en compte. Un boucher au chômage depuis 2 ans
    Qui touche le chômage. Allocations logement etc avec 2500 euros par mois
    Au black . C est un exemple . Au lieu d insulter Depardieu qui ne
    Veut plus financer ces trafics le gouvernement devrait travailler
    Pour éviter ces trafics . Les politiques sont des assistes de l état incapables

  • XIPPINI
    XIPPINI     

    l'ONI n'ont pas mis un systeme de controle des transmissions des feuilles de soins 'actes' et leurs facturations,seuls les ordinateurs qui s'occupent de la gestions des soins et leurs facturations.

  • euro
    euro     

    JE PRECISE : le salarié téléphone évidemment à l'employeur du téléphone du domicile du patient

  • euro
    euro     

    J'ai appris qu'à Carcassonne (à vérifier), les toilettes des personnes étaient effectuées par des personnels qui sont salariés qualifiés de la municipalité (et non par des infirmières). le contrôle semble bien rôdé : à l'arrivée et au départ du domicile de la patiente, l'employé doit obligatoirement téléphoner à l'employeur, (sûrement un système vocal ? ce qui équivaut à un pointage). d'où des économies et cet exemple doit être valables dans d'autres domaineséconomies

  • euro
    euro     

    TOUJOURS LE MEME PROBLEME : PAS ASSEZ DE CONTROLES DANS TOUS LES DOMAINES (sécu, CAF, aides en tout genre ...). que d'économies pourront-on réaliser au lieu de faire combler les déficits par les classes moyennes

  • Verseau26
    Verseau26     

    Mon infirmière a facturé a la SECU des actes soit disant effectues des jours fériés pour toucher plus alors qu'elles m'avait demander si elle pouvait éviter de venir le weekend.Aujourd'hui elle exerce toujours sans aucun problème.Cela multiplié pas X puissance x cela peut faire beaucoup d'argent

  • zoomxy
    zoomxy     

    Crée le 21 décembre 2006, afin de règlementer la profession, dans le Public et surtout le Privé, l'Ordre National des Infirmiers demeure "invisible"...
    Par contre, chacun des 600000 diplômés (environ) en activité, a bien reçu une lettre de cotisation obligatoire annuelle de 75€, pour pouvoir exercer en toute légalité.
    Il faudrait commencer par chercher, à qui profite vraiment le dévouement de ces infirmières, qui travaillent souvent pour des clopinettes : médecins, cliniques privés, laboratoires, sociétés d'intérim...
    Dans cette activité, il y a certainement des "brebis galeuses", mais beaucoup moins que ceux qui les emploient "au rabais"...
    En attendant, les principaux membres du Conseil de l'Ordre des Infirmiers ont disparu du paysage Français...

Lire la suite des opinions (40)

Votre réponse
Postez un commentaire