En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un homme s'est suicidé dans le hall de l'école La Rochefoucault, dans le VIIe arrondissement de Paris.
 

Le drame a eu lieu dans une école privée du VIIe arrondissement de Paris. Une dizaine d'enfants ont assisté à la scène.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Les merdias ...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Non en 1940 il n'y avait pas de cellule psychologique, et s'il n'y avait pas eu un travail politique de réconciliation entre temps il y aurait eu une ou deux nouvelles guerres avec l'Allemagne. Qu'est ce qui a motivé la seconde guerre mondiale ? J'ai du mal à comprendre qu'on puisse citer le passé en ignorant à ce point l'histoire.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Non en 1940 il n'y avait pas de cellule psychologique, et s'il n'y avait pas eu un travail politique de réconciliation entre temps il y aurait eu une ou deux nouvelles guerres avec l'Allemagne. Qu'est ce qui a motivé la seconde guerre mondiale ? J'ai du mal à comprendre qu'on puisse citer le passé en ignorant à ce point l'histoire.

  • janpass
    janpass     

    je suis rassuré de qq commentaires ... c'est totalement idiot ces cellules psycho trucs, on monte en épingle, on s'agite. Question : sous les bombardements au long des routes de 1940, les gamins avaient-ils des cellules d'aide psychologique ??? et il y en a des exemples ...arrêtez de transformer le peuple en loques !!! quant à cet homme, le pauvre il ne devait pas aller bien du tout, mais il n'a tué personne.

  • Tiphaine
    Tiphaine     

    Je suis profondément déçue et outrée! Il est inadmissible d'interroger des enfants sous le choc! Le voyeurisme sensationnel n'a aucune raison d'être sur ce type de reportage! Il n'y a aucune limite et aucune protection pour les victimes! Les cellules psychologiques nécessaires mais à quoi servent elles face à l'impact des médias... A-t-on penser aux conséquences que peuvent avoir ces interviews pour ces enfants? Le visage caché n'est fait que pour la protection des hypocrites qui pensent avoir une déontologie! C'est de la maltraitance psychologique et médiatisée ils contribuent à renforcer le traumatisme.
    Il est beau le journalisme d'aujourd'hui, le bourreau des temps modernes!

  • Gallus
    Gallus     

    Et voila encore un phénomène sociétal dont les politiques vont s'emparer pour éviter de ce qui fâche. Cette histoire est dramatique tant pour ce déséquilibré que pour les enfants mais que va t'elle apporter à la conjoncture nationale? Un sujet de discussion? Un projet de loi sur les conditions de travail? Une commission d'enquête parlementaire? Du vent, du vent et toujours du vent!

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Violence familiales, encore une ordure qui va passer pour un brave type sous prétexte qu'il est crevé. Pour se suicider devant une école faut être une sous-m****, voila tout !

  • Silvia Savini
    Silvia Savini     

    Il s'agit bien de l'école maternelle située en face du Lycée Jules Romain. Encore plus choquant. Il s'agit d'un homme plutôt âge (51 ans). je doute que son désespoir ait été alimenté par les média.

  • garlo
    garlo     

    se pays est un pays de dinguo viol d'enfant homicide d'enfant suicide devant les enfants immolation il se passe quoi dans le cerveau de ses gens serieux les medias ont pourri la france a force de montrer les choses a la tele les gens font de meme quand est ce qu'on va pendre flambi pour tous les maux dont souffre les francais

  • Silvia Savini
    Silvia Savini     

    Il me semble qu'il s'agit pluôt du Lycée Jules Romain situé Rue Clair et non La Rochefoucauld situé rue Malar. Quoi qu'il en soit, c'est vraiment effrayant, surtout pour les enfants. Quel choix étonnant de lieu pour se suicider. On se demande vraiment ce que cette personne a cru accomplir en faisant cela.. Je souhaite beaucoup de courage aux enfants ainsi qu'à leurs parents et à la famille du défunt s'il elle existe.

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire