En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Une patrouille de gendarmerie sur l'autoroute. (Illustration)
 

Cocaïne, amphétamines et maintenant crack, le réseau a multiplié les coups depuis août 2014. Trois véhicules ont été interceptés en Maine-et-Loire et Loire-Atlantique, dans la nuit du 15 au 16 février dernier.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • LÉGION2REP
    LÉGION2REP     

    Une très bonne chose ! Une quantité significative en moins à circuler pour nos enfants....

  • iamagic
    iamagic     

    Et ce trafic n'alimentait-il pas DAESH? c'est une question hyper importante qu'il faut se poser! Preuve s'il en était besoin que c'est TOUTE la France qui est infestée par des malfrats, mais surtout pas d'amalgame! Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil!

Votre réponse
Postez un commentaire