En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Yoann Lemaire, joueur du club de football ardennais de Chooz (DHR) depuis 14 ans, s'est vu refuser sa licence 2010-2011 en raison de son homosexualité.
 

Yoann Lemaire, joueur du club de football ardennais de Chooz depuis 14 ans, s'est vu refuser sa licence 2010-2011 en raison de son homosexualité et malgré une conciliation qui avait abouti à la décision de son maintien dans l'effectif.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

28 opinions
  • did28
    did28     

    Pour traduire en Français le terme "coming out", on pourrait utiliser le mot révélation de la sexualité. Pourquoi vouloir privilégier à tous prix les mots français puisqu'aujourd'hui nous somme dans une économie mondiale?

  • grosbill74
    grosbill74     

    Quelle belle preuve d'humanisme?Des "MECS",des vrais!!!!!Peut-être que leurs nombrils sont trop "Petits"!!!!A votre place,mon cher Yoann,je leurs ferais faire une visite guidée des tribunaux de Notre chère Patrie!Une plainte pour discrimination et incitation à la haine raciale ne leurs feraient pas de "Mâle"!!!Nous sommes entouré d'imbéciles! PPS:je suis hétéro

  • psg60260
    psg60260     

    si la situation est vraiment homophobe alors la radiation a vie du club et de tous les joueurs doit se faire pour exemple . pour info je suis heteros et nous avons 2 homos dans mon equipe et cela se passe tres bien se ne sont que des etres humain apres tout

  • Aurélien 75
    Aurélien 75     

    Mino 76, il est inutile de s'exprimer avant d'avoir chercher la moindre info sur le sujet !! Même le président du club explique que c'est à cause de l'homosexualité du joueur et des problèmes que cela pose qu'il préfère ne pas lui accorder sa licence pour "protéger tout le monde". L'un de ses coéquipier l'a même insulté devant les caméras de France 3 !

  • cmoiale
    cmoiale     

    Le premier club de ligue1 a avoir signé la charte contre l'homophobie du paris foot gay est montpellier et ils ont même difusé un clip contre l'homophobie a la mosson.

  • pernellcarr
    pernellcarr     

    Entièrement d'accord ! DONNEZ-NOUS VOTRE VERSION (si tant est qu'il y en ait une...)

  • pape83bis
    pape83bis     

    la sexualité des gens ne fait pas changer mon comportement dans la société; que ce soit dans un club, lieu de travail ou autre. Je n'attends pas de l'autre qu'il vienne me confier ses états d'âme à ce sujet mais ne tolèrerais pas l'exclusion.Dans le cas présent il faudrait connaître l'histoire de A...à ...Z
    avant de prendre position pour l'un ou l'autre.

  • Mino76
    Mino76     

    Je doute que l'homosexualité soit la vrai raison de son exclusion mais plutôt un bon cheval de bataille. Pourquoi?on ne le sait pas. Personnellement à part un sentiment de gêne sous la douche peut-être je pense pas que ses coéquipiers se plaignent. D'ailleurs connaître leurs avis pourrait être instructif.

  • Lucide69
    Lucide69     

    Traduisons par "sortie de la clandestinité pour un homosexuel"... L'anglais est plus condensé. L'existence de ce mot est déjà un scandale avec tout ce qu'il sous entend. Demande-t-on aux hétéros d'indiquer à la cantonade ce qu’ils font de leur c...? Le mot vous gène... enfin ce qu'il réveille en vous. Les hypothèses sont multiples mais toujours révélatrices de blocages, frustrations par rapport à la sexualité qui devrait rester une affaire intime à l'abri de la curiosité perverse et des jugements inadmissibles des autres.

  • Ignis
    Ignis     

    Oui, bien que la version française soit beaucoup plus longue : c'est le fait de se reconnaître publiquement, ou en famille, comme homosexuel .. Mais je crois que vous saviez très bien ce que ça voulait dire !

Lire la suite des opinions (28)

Votre réponse
Postez un commentaire