En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Un ex-salarié de PIP: «Des produits non validés, des procédés défectueux...»

Mis à jour le
Un ex-salarié de PIP: «Des produits non validés, des procédés défectueux...»
 

EXCLU RMC - Pierre, ancien salarié du fabricant de prothèses mammaires PIP, dit avoir été témoin de dysfonctionnements majeurs au sein de la société accusée d'escroquerie. Produits inadaptés dans les gels, inspections sanitaires trafiquées... Témoignage RMC.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • tstprg
    tstprg     

    En voici d'ailleurs une transcription :

    http://www.rmc.fr/forum/rmc/france/le-medicament-et-lalimentation-tuent-45000-personnes-par-an-12040/messages-1.html#end

  • j-christophe
    j-christophe     

    Bonjour J-Jacques et meilleurs voeux à toute l'équipe.
    Toutes les mesures pouvant favoriser le cout du travail sont favorables. Il y a des années que seul les entreprises ne subissant pas le cout du travail sont favorisées.
    Avant de porter un jugement nous devons essayer
    sans etre guidés par une position anti-gouvernementale.
    Salutations et merci à vous
    J-Christophe (ISERE).

  • luc201
    luc201     

    Au gouvernement ,ils n'ont rien d'autre à faire que de s'occuper des morues aux gros nichons en plastique ?

  • ynès
    ynès     

    Pour comprendre comment des scandales comme celui-ci peuvent se produire,et comment d'autre se produiront, dans tout le milieu médical, on peut lire "complot mondial contre la santé", de Claire Séverac. Très référencé et édifiant.

  • lecomiquedu16emem
    lecomiquedu16emem     

    en chimie un fournisseur doit savoir à quoi sert un produit fourni dans une entreprise,et une societe medicale ne peut pretendre etre une societe travaillant pour l aeronautiqueQuel interet de vendre ces merdes alors que les quantite sont faibles,sinon des profits monstrueux pour les 2.

  • Corinette
    Corinette     

    La préoccupation des journaux... Le rembourrage des nénés... Après on s'étonne que plus personne ne nous prenne au sérieux!

  • Nanadu73
    Nanadu73     

    Au lieu d'ouvrir ta bouche aujourd'hui....il fallait L'OUVRIR lorsque tu travaillais pour PIP ! Si tu avais peur pour ton job, une dénonciation, de ta part, et des autres salariés également aurait SANS DOUTE minimisé les dégâts !!! Te rends-tu compte Pierre de la gravité de cette affaire ??? L'Etre humain est un lâche, et il est égoïste! Honteux!

  • MEREVOILOU
    MEREVOILOU     

    Eh oui, tout comme pour le médiator, j'ai oui dire ce matin que l'AFSSAPS était au courant du problème depuis 2007!!!!Y avait-il également un "conseiller" de PIP au conseil de cette "haute agence de sécurité"?

  • et compagnie
    et compagnie     

    De toute façon, tout était trafiqué de la matière première qui ne correspond pas vraiment à l'utilisation qui en a été faite jusqu'au contrôle de vérification qui était réalisé par une société privée payée par....PIP elle-même !!! + l'afssaps qui devait s'en mettre dans les poches au passage pour cacher tout ça!!

  • enarchie
    enarchie     

    Toujours taxer ,et encore taxer.
    Qui soulève le vrai problème qui consiste à diminuer fortement la dépense publique pharanoïque . Il n'y a que 18 à 2o millions de salariés qui produisent la richesse pour 65 millions d'hbitants. Les préteurs empochent des milliards d'intérêts voilà le résultat de la bonne gestion depuis des années.

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire