En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le corps professoral a reçu lundi une lettre appelant "de façon peu déguisée" à manifester dimanche contre le mariage pour tous.
 

INFO BFMTV.COM – Un chef d'établissement de l'Essonne a envoyé lundi une lettre aux enseignants pour les encourager à manifester dimanche contre le projet de loi sur le mariage pour tous. Un acte qui va à l'encontre des demandes de Vincent Peilllon.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

66 opinions
  • Takk
    Takk     

    Cela ne justifie pas la réponse à brûle-pourpoint de ce chef d'établissement, qui a la chance de pouvoir préserver justement son école de ce genre d'intrusions, et qui au contraire souffle sur le brasier.

  • Takk
    Takk     

    Et alors ? Quel est pour autant l'impact du mariage homosexuel sur le mariage religieux ? Si le gouvernement voulait restreindre ou supprimer le mariage hétéro, je veux bien, mais là, c'est carrément bancal comme argument.

  • Takk
    Takk     

    Mais qu'est-ce qu'un prof a à dire à ses élèves en dehors des heures de cours ? Surtout à propos du mariage gay ! C'est parfaitement ridicule !

  • Takk
    Takk     

    Je suis d'accord avec tout ce que vous dites, sauf deux petites choses. "Le directeur courageux a fait hors des cours, dans un contexte extra-scolaire part de son point de vue , dans une situation où le gouvernement non content de s'opposer à tout dialogue,a cru bon d'en faire du prosélytisme dans une école de la République" : ce directeur s'est exprimé en tant que chef d'établissement, c'est-à-dire nécessairement dans un cadre scolaire. La preuve en est que des lycéens de cet établissement sont venus prendre position pour ou contre dans les commentaires. "[si ces professeurs] désapprouvent leur hiérarchie [ils] peuvent demander à enseigner dans le public" : ce n'est pas si simple. Les professeurs du privé sont certes affectés dans les établissements par leurs diocèses, mais ils ne sont en rien missionnés par l'Eglise. Leur hiérarchie est multiple, mais ils ont avant tout des comptes à rendre à l'Etat, en ce qui concerne des programmes bien définis, qui ont la particularité d'être laïques. Ils sont parfaitement libres de participer à l'instruction religieuse, mais parfaitement libres aussi de s'en tenir à une position de neutralité au regard des positions de l'Eglise. A ce que je sache (voir ici : http://www.bfmtv.com/societe/manif-le-directeur-a-fait-devoir-envoyant-une-lettre-422754/avis/?page=1), pas un seul des professeurs de cet établissement, parmi ceux qui se sont désolidarisé de cette lettre, ne s'est permis de prendre ouvertement position pour le mariage gay : ils ont simplement rappelé le danger d'introduire (fût-ce sur le mode revanchard) ce genre de débat dans le cadre d'un établissement scolaire. Les "contres", en revanche, ne se sont pas gênés.

  • Takk
    Takk     

    Mais quels sont les membres d'un établissement catholique qui sont missionnés par l'Eglise, en dehors du chef d'établissement et des membres de la pastorale ? Les professeurs, qui sont payés par l'Etat et chargés de la plus grande part du temps éducatif, n'ont pas à être impliqués dans le débat. Qui plus est, je doute que l'instruction religieuse soit le moment privilégié pour débattre de ce sujet, et qu'un public adolescent, maléable, en plein questionnement identitaire et en pleine construction intellectuelle, soit le public approprié (pour rappel, on ne devient citoyen que lorsqu'on a atteint la majorité).

  • Takk
    Takk     

    Bien sûr que Dieu n'a pas dit "faites n'importe quoi", il a dit de ne pas faire le mal, et je ne vois pas en quoi éduquer un enfant, c'est lui faire du mal, qu'on soit gay, unijambiste, veuf ou Napoléon Bonaparte (pour Mickael Jackson, on peut en reparler). Rassurez-vous, les enfants élevés par les gays vont aussi bien que les fils et filles de papamamans (voir la bonne centaine d'enquêtes menées à ce sujet, ou encore le témoignage récent de Virginie Lemoine, élevée par un frère homosexuel, ou encore vos voisins du dessus, ou encore vos chers petits parmi lesquels se cache peut-être un futur parent 2 de même sexe que le parent 1), en tout cas ils ne vont pas plus mal. Dieu a surtout dit de s'occuper d'abord de la poutre qu'on a dans l'oeil et de foutre la paix à son prochain, prostituée ou pas prostituée. Par ailleurs, Dieu ne parle pas que dans un seul livre (pour rappel, la Bible n'est pas tombée toute imprimée du ciel, c'est un tissu d'écrits humains, la preuve en est que l'on a quatre Evangiles au lieu d'un, sans compter les apocryphes, qui ne sont apocryphes que parce que d'autres hommes l'ont décidé), mais dans deux. Il y a la Bible et le Livre du Monde, qu'on appelle aussi l'expérience. C'est la base de la base de la théologie depuis que Dieu s'est révélé aux hommes. On ne peut pas se maintenir dans l'ignorance du monde sous prétexte qu'on connaît (mal) la Bible, parce que le monde - je ne parle pas de ce qui se passe dans le monde sensible mais de l'apport spirituel du monde - contredit en permanence certains aspects du Livre, fût-il sacré.

  • Holy777
    Holy777     

    Bonsoir Bananasplit,
    Je voudrais revenir sur l'une de vos remarques :" Nous nous permettons de parler au nom de tous les étudiants car nous avons demandé (principalement au lycéens) leurs avis. Tous ont réagit négativement à cette lettre et ont exprimé leur mécontentement ce matin dans les couloirs suite au flash info de BFM TV".
    Moi-même étant élève du lycée Île-de-France, je peux vous assurer que "tous" n'ont pas réagis négativement à cette lettre et en partie des lycéens. Alors avant de faire un sondage approximatif, il serait bien de demander l'avis de chaque lycéen afin de dire la vérité. Par ailleurs, certains professeurs sont fier de leur directeur et le soutiennent, en plus des élèves qui ont réagis positivement à cette lettre. Merci de bien vous renseigner la prochaine fois.

  • bananasplit
    bananasplit     

    ne t'inquietes pas c'est pas grave si tu nous tutoies, d'accord pour l'aide, la rédaction sera faite par ordinateur de toute manière

  • thibaultL
    thibaultL     

    excuse moi si je te tutoie mais je veux bien aider mais pas écrire

  • bananasplit
    bananasplit     

    je sais bien, mais nous pouvons agir tous, si nous nous unissons, nous avons besoin de tout le monde ! et tu le sais

Lire la suite des opinions (66)

Votre réponse
Postez un commentaire