En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un directeur sur deux a été victime d'insulte, de violences voire de harcèlement au cours de l'année écoulée, selon une étude.
 

Le constat réalisé par le chercheur Georges Fotinios, ancien inspecteur de l'Education nationale, est sans appel: certains parents d'élèves n'hésitent pas à agresser l'encadrement scolaire.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • EQUATEUR
    EQUATEUR     

    PAUVRE FRANCE A FORCE DE REMPLIR CERTAINE VILLE DE GAUCHE A BUTE ÉLECTORALE DE GENS QUI NE SON LÀ QUE POUR L4ASSISTANAT CAR PLUS DE TRAVAIL.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Il serait judicieux de le "dire". Parce qu'on le "sait" déjà ...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ce qui serait intéressant maintenant ce serait de savoir combien de cas ont été pris en charge par l'éducation nationale. Je pense qu'on doit pas être loin de 10%. A 10% près.

  • Lysa
    Lysa     

    Il serait judicieux de savoir dans quelles régions se font agresser ces Directeurs d'écoles et par qui ?!

  • deuxc
    deuxc     

    Et si un jour un Dr riposte? C'est fini le temps de la blouse grise et du ventre bedonnant...Ben le directeur aura une plainte sur le dos! Cependant, il serait bon de faire quelques exemples!

  • pasquedubien
    pasquedubien     

    je suis d 'une génération , où les enseignants étaient respectables et respectés...nul ne connaissait leurs opinions, ils étaient fiers de résoudre quelques difficultés, les parents , un père , une mère à l' époque, étaient là pour éduquer les enfants, les enseignants pour l' instruction ( publique de Jules) avant l ' " éducation nationale ....
    ceux qui ne voulaient pas étudier , partaient au boulot à 14 ans, sous la férule d ' ignobles patrons , et n' attendaient pas pour le faire , un bac ( pas donné à tout le monde ) !!! 1968 a marqué un grand tournant, pour le bien de tous !!! alléluia !!!

Votre réponse
Postez un commentaire