En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La police parisienne a procédé dans la nuit de samedi à dimanche à l'arrestation d'un diplomate suisse auprès de l'OCDE.
 

L'ambassadeur suisse à Paris auprès de l'Organisation de coopération et de développement économiques a été arrêté dans la nuit de dimanche à lundi après une course poursuite avec la police dans les rues de la capitale alors qu'il était ivre.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Vacheàlait75
    Vacheàlait75     

    Meme si quelqu'un aurait été renversé, intouchable.

  • ancienducd
    ancienducd     

    Les diplomates ne peuvent faire l'objet d'aucune arrestation, ni détention, ne peuvent être soumis à l'épreuve de l'alcootest ou à un prélèvement sanguin, Aucune infraction ne doit être relevé par procès verbal de contravention, néanmoins en cas d'infraction grave ou de comportement inadapté d'un agent diplomatique, les effectifs intervenants pourront rédiger un rapport circonstancié transmis par voie hiérarchique.En cas de mauvais stationnement d'un véhicule diplomatique ou consulaire, même en cas de danger manifeste ou une gêne intolérable, il ne pourra être procédé à son enlèvement, seul un remorquage jusqu'au siège de la délégation pourra être envisagé
    En cas de crime qualifié de " grave " la détention ou d'arrestation, est possible mais c'est le Quai d'Orsay qui est maître du jeu

  • Version 7
    Version 7     

    Après le compte en suisse, le passeport Belge, heu non, Russe la vérité est ailleurs sauf pour les français...

Votre réponse
Postez un commentaire