En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un couple d'origine guinéenne, en France depuis 20 ans, est jugé pour l'excision de leurs quatre filles.
 

Un procès se tient ce mardi et jusqu'à vendredi devant les assises de la Nièvre. Un couple d'origine guinéenne, en France depuis 20 ans, est jugé pour l'excision de leurs quatre filles.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

39 opinions
  • THIERRY FIFIELD
    THIERRY FIFIELD     

    bonjour à tous
    je suis comme vous je suis outré par cette acte mais vous ne savez peut etres pas mais cela arrive chaque jours dans certain pays africain.je suis au rwanda ou cette pratique n est plus actualite mais dans certains pays voisins cela arrive encore
    je vous invite a aller vister ce site
    www.causes.com
    NON A L'EXCISION DES FILLETTES!
    vous pourrez signer cette petition
    je vous remercie d avance.

  • Titus75
    Titus75     

    c'est aux enfants de donner leur avis pour savoir si on doit poursuivre sévèrement ou non les parents ? Quel discernement peuvent-ils avoir ? J'espère que le juge exigera qu'un avocat leur soit désigné. Et le Procureur de la République qui est là pour requérir au nom du peuple français ? Ne doit-il pas demander à ce que notre droit soit respecté ? celui des femmes, celui des enfants ? Tous ces parents africains qui continuent à faire ce qu'ils veulent collectionnent les chefs d'accusation : atteinte à la liberté (de leurs filles), torture, mutilation, mise en danger de la vie d'autrui, non assistance à personne en danger, etc... Je croyais qu'en 1975 "année de la femme" nous avions obtenu que les femmes aient le droit à l'avortement et par extension la liberté de décider tout ce qui concerne leur propre corps ??? Où est la liberté de ces petites filles ? Le Procureur doit demander de lourdes condamnations, des dommages et intérêts et une réparation : qu'ils soient condamnés à leur payer une chirurgie réparatrice pour éviter des dommages corporels qui apparaîtront plus tard et leur permettre d'uriner normalement, d'avoir leurs règles normalement, d'avoir une sexualité normale sans être déchirées les premières fois, d'accoucher normalement ainsi qu'un suivi psychologique pour qu'elles ne pensent pas que c'est normal, pour un jour le souhaiter pour leur propres enfants !!!

  • etc...etc...
    etc...etc...     

    Je réagis car hier soir j'ai entendu au journal(par des AVOCATS) que les parents seront trés peu poursuivis car les petites ne leur en veulent pas!!...(faudrait en reparler une fois adulte!!)c'est tout simplement honteux qu'on accepte cela dans notre pays dit:civilisé!!car irréversible..."les droits de l'homme" ont accusé la France d'être dans le rang des pays les plus "tyranniques"avec nos repris de justice!mais rien pour les enfants que l'on mutilent (excision ,circoncision compris!!!)je vous le demandent:où sommes nous?...(et c'est une famille qui touchait les alloc.fami....pour "bons soins"!!)

  • jackace
    jackace     

    Liberté , egalité , fraternité sont des mots qui deviennent obsoletes dans un pays ou petit a petit on accepte ou tolere la soumission des femmes . privé du plaisir de plaire ou du plaisir tout court , de toute facon dans les dictatures les premiers victimes sont les femmes .

  • Pat 94
    Pat 94     

    Payer aussi pour les soins dus aux conséquences Lenteur évolutive pour les coutumes,esprit rapide pour les aides.

  • PlumeLégère
    PlumeLégère     

    C'est un test pour faire sortir les loups de leurs tanières !. GENIAL, TOUT SIMPLEMENT GENIAL !. Bravo ??? mais Bravo qui ?

  • PlumeStupide
    PlumeStupide     

    Hollande à dis sur ce sujet d'actualité "qu'ils démontres une certaine rigueur" pour faire des économies. Ouai... confondre des frais et des économies c'est justo quand même.

  • PlumeLégère
    PlumeLégère     

    Cette affaire est un coup d'Etat pour les législatives.

  • gan
    gan     

    Ses coutumes d'un autre age, n'on rien à faire dans pays civilisé.
    La punition des parents ne serait que justice.

  • PlumeLégère
    PlumeLégère     

    Martine Aubry va s'exprimer ce soir sur BFMTV a propos de cette affaire et ce qu'impliquera la décision délibéré par la justice Vendredi. La gauche va enfin parler d'un sujet pour lequel il milite depuis 30 ans !!!. Désolé si les autres chaînes vont perdre de l'audimate mais là il faut avouer que ça va être un discours historique.

Lire la suite des opinions (39)

Votre réponse
Postez un commentaire