En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
A Paris, lors du prix d'Amérique.
 

A Saint-Malo, un homme au chômage depuis trois ans a remporté dimanche un million d'euros au PMU après avoir misé trois euros.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Mugiwara460
    Mugiwara460     

    J'avais oublié que les allocations chômage servaient à squatter les bar et jouer au PMU!!!!!!!!bravo il devrait rembourser à l'état tout ce qu'il a perçu comme alloc

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Ça devrait être interdit dans un monde idéal tous ces jeux de hasard, on retient les gains mais songez à tous ces gens qui ont probablement tout perdu et bousillé leur vie et celle de leur proches, familles etc.

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à Boz Ramboz)

    Mais nous ne vivons évidemment pas dans un monde idéal et feutré.

  • queenmum
    queenmum     

    Super ! bravo à ce monsieur !
    Mais attention à ne pas tout claquer d un coup !

    Hamham
    Hamham      (réponse à queenmum)

    Faux cul

  • walter-walt
    walter-walt     

    c'est lui maintenant qui va faire travailler les autres ! la roue tourne pour certains

  • roperc'h
    roperc'h     

    tant mieux pour lui , c'est bien tombé

  • 109600
    109600     

    Quel beau pays où les chômeurs passent leur temps au café en jouant aux courses plutôt que d'aller chercher du boulot pendant que d'autres vont bosser pour payer leurs cotisations chômage.

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à 109600)

    Paradoxalement l'état récupère plusieurs milliards sur ses sommes jouées :
    [Quand l'État joue avec les pauvres :
    [Les jeux d'argent ont rapporté 5 milliards d'euros en 2013... grâce au budget des plus défavorisés.]
    Le joueur recherche aussi une part de rêve, particulièrement bienvenue en temps de crise économique. Quand les salaires stagnent, que le chômage et les impôts augmentent, les jeux d'argent sont perçus comme un moyen d'échapper à un quotidien difficile, avec l'illusion - trompeuse - de pouvoir l'améliorer. Grâce aux cagnottes géantes proposées par certaines loteries, ils sont même vus comme l'unique façon de pouvoir changer radicalement de vie, de pouvoir, avec un ticket magique, prendre jusqu'au dernier étage un ascenseur social habituellement en panne. Le sociologue Thomas Amadieu explique : "Dans une société qui valorise la réussite financière, ceux pour qui les chances d'y parvenir par la voie légitime du travail sont faibles emprunteront des chemins détournés. Le jeu en est un." ]

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à Boz Ramboz)

    sur les sommes jouées

  • stef945
    stef945     

    c'est fabuleux ci cela pouvais arrivé au 11% de chômeurs ce serait excellent !!!!!

    Mika80
    Mika80       (réponse à stef945)

    Ouai surtout qu'il va continuer à toucher toutes les aides que la France donne sans compter. Et il n'est pas prêt de pointer son à Pôle Emploi.

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à Mika80 )

    Faut être sacrément atteint pour oser sortir des âneries pareilles, sa situation financière ayant changé il ne risque pas de continuer à toucher toutes sortes d'aides sans exception.

Votre réponse
Postez un commentaire