En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un des cadres incriminés dans l?affaire d?espionnage visant renault réfute les accusations
 

BOULOGNE-BILLANCOURT, Hauts-de-Seine (Reuters) - L'un des cadres soupçonnés par Renault d'avoir participé à une affaire d'espionnage industriel au...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • eddyb
    eddyb     

    Sarko il a pas donné des plans?pour pouvoir dire j'ai vendu des central a la chine et peu-être plus si affinité... on est plus a ça prêt,de toute façon Renault c'est comme EDF sauf que ils ne font pas venir les étrangers pour bosser,ils emmènent les usines devant chez eux,alors on s'en branle que perdiez de l'argent

  • eddyb
    eddyb     

    c'est pas grave nos politiques font pire.

  • la digue rouge
    la digue rouge     

    Comment expliquer que les dirigeants de Renault aient pu remonter facilement la filière des soit disante commissions versées sur des comptes en Suisse et au Lichtentein à ses salariés alors que l'état s'emmêle les pinceaux ou feint de le faire lorsqu'il s agit des rétros commissions sur l'affaire Karachi ou les comptes soupçonneux de Mr Chirac au Japon, pour ne prendre que ces deux exemples ?

  • dan2
    dan2     

    Si Renault engage une telle procédure ,la société doit avoir des arguments solides .

    On ne se lance pas à la légère dans ce type de communication.

  • babache
    babache     

    il y a quelque année les chinois et les japonais achetaient les idées, de nos personnes pensantes chercheurs, parce que la france ,elle meme, laissait tomber les bonnes idées pour des soit disante economie. resultat , la recherche qui permet de creer des emplois ,se trouvent mintenant chez les autres alemagne est un autres excemples il depense enormement pour la recherche dont une inductrie reelle chez eux . nous en france on stagne car on a limité les moyen industriel sur la recherche

Votre réponse
Postez un commentaire