En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un bijoutier mis en examen pour avoir blessé son braqueur
 

Un bijoutier de Bron (Rhône) vient d'être mis en examen pour avoir blessé gravement par arme à feu un malfaiteur venu le braquer. Depuis, les menaces de mort pleuvent. «J'ai juste voulu sauver ma peau» raconte-t-il sur RMC.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

205 opinions
  • bisltein
    bisltein     

    les juges vivent dans leurs bulles résidence ultra sécurisé, grosse voiture, gros salaire enfin tous va bien pour eux c'est pas le boulot qui manque

    ca me donne des envies de vote bleu marine tous ca tien !

  • goldy_40
    goldy_40     

    Messieurs les Juges,

    J'espère que vous jugerez en Droit et non en conviction, comme trop souvent ! Notamment le Tribunal de DAX, le 11 juillet 2011, où la seule conviction des magistrats, faussée volontairement, doublée d'un esprit de vengeance collégial, suite u précédent qui avait mis certaines autorités en difficultés, a conduit d'abord les enquêteurs à falsifier le dossier d'enquête préalable (preuves à l'appui),le vice-procureur à appuyer son accusation à force de coups bas, et les magistrats à en refuser toute correction, et à condamner injustement une personne agressée par un ami de son propriétaire, la femme de son propriétaire; et le propriétaire, commanditaire du guet-apens...

    1 an de prison pour un primo-délinquant + 3000 € de DI et frais divers + d'autres mesures contraignantes telles que contrôle judiciaire, interdiction de quitter le territoire, de porter ou détenir une arme (une vraie j'espère) ... et en face, la pseudo-victime, un menteur invétéré, de mauvaise réputation, qui a fait valoir seulement 5 jours d'ITT...

    De quel côté est la disproportion, dans ce cas ?

    A réfléchir sur les dérives de notre Justice !

    Petit rappel donc !

    La légitime défense est l'autorisation légale de faire cesser une agression contre soi-même ou autrui par des moyens en d'autres cas interdits. Cette notion s'applique aussi bien aux individus qu'aux États.

    En droit pénal

    La légitime défense est prévue à l'article 122-5 du code pénal dans son livre premier ( Disposition Générales ). C'est une cause d'irresponsabilité pénale, cela signifie qu'elle a pour effet d’empêcher que soit engagée la responsabilité pénale de l'auteur alors que l'infraction est constituée dans son élément légal, matériel et moral.
    Concernant les individus

    En France, pour agir dans le cadre de la légitime défense des personnes, l'agression contre soi-même ou autrui doit être :

    actuelle : le danger est imminent ;
    injustifiée : l'agression est interdite – riposter aux forces de polices pendant une manifestation par exemple ne peut être considéré comme de la légitime défense
    réelle : l'agression ne doit pas être putative (la jurisprudence admet cependant que des éléments trompeurs peuvent justifier une légitime défense putative).

    Parallèlement, la défense doit être :

    nécessaire : il n'y a aucun autre moyen de se soustraire au danger ;
    concomitante : la réaction doit être immédiate, par exemple : on ne doit pas agir par vengeance ou dans le but de stopper l'agresseur en fuite ;
    proportionnée à l'agression : il ne doit pas y avoir d'excès dans la riposte.

    Il existe en droit français deux cas dans lesquels la légitime défense est présumée : d'une part, pour repousser, de nuit, l'entrée par effraction, violence ou ruse dans un lieu habité ; et d'autre part, pour se défendre contre les auteurs de vols ou de pillages exécutés avec violence. Dans ces cas, le défendeur n'aura pas à prouver qu'il était en état de légitime défense. La charge de la preuve est supportée par la partie adverse.

    En Belgique, la légitime défense est régie ou concernée par les articles 70, 71, 411 à 413, 416, 417 et 478 à 486 du Code pénal. Le pouvoir d'utiliser la force ne peut se faire que de manière proportionnelle, pour repousser une agression injuste, actuelle ou imminente, contre une ou plusieurs personnes.

    En Suisse, la légitime défense est régie par l'article 15 du Code pénal. Agit en légitime défense quiconque, de manière contraire au droit, est attaqué ou menacé d’une attaque imminente. Le droit de repousser l’attaque doit se faire par des moyens proportionnés aux circonstances. En cas d'excès, le juge peut atténuer la peine5.
    Concernant les biens

    En France, la légitime défense s'applique également aux atteintes aux biens1. Les conditions d'application sont les mêmes, à l'exception de l'homicide volontaire qui n'est en aucun cas légitimé dans la défense d'un bien.

    Si concernant la défense des individus, la loi dispose d'une présomption de proportionnalité en faveur de la victime de l'agression, il appartient à la personne demandant le bénéfice de la légitime défense des biens de prouver que sa riposte était bien mesurée par rapport à l'agression.

    La légitime défense ne peut être admise en matière d'atteinte aux biens que lorsque l'acte commis a pour objet d'interrompre l'exécution d'un crime ou d'un délit6.

    Aux États-Unis d'Amérique, la définition du droit de légitime défense varie suivant les États ; elle s'étend parfois aux biens (voir la loi Stand your ground (en)).

    Source : Wikipedia

  • marcololo
    marcololo     

    rien compris hors sujet

  • laurenterzief
    laurenterzief     

    Incapacité de travail ? Mais les criminels sont en permanence en incapacité de travail. Sans quoi ils feraient comme vous et moi. Ils se lèveraient tous les matins avant le lever du soleil et reviendraient chez eux au crépuscule.

  • Polux603
    Polux603     

    La juge d'instruction qui l'a mis en examen est la Présidente du Tribunal, et s'appelle Florence MARQUES !

    Ca serait bien qu'on ait sa photo à coller partout sur les blogs et les groupes FB

    Les gens ont le droit de savoir comment est rendue la "justice" en France !

    Que cette petite caste condescendante, arrogante, méprisante, suffisante, enfermée dans son idéologie bobo-gaucho-droitdelhommiste RENDE DES COMPTES AU PEUPLE !!!

    Ils prennent des décisions abjectes et en dépit du bon sens, qu'ils ASSUMENT, ouvertement...

    Ils ne mouftent pas quand "toute une communauté" se déplace au Tribunal, et "met la pression" dans l'audience sur ces magistrats... tout ça au détriment des victimes qui se sentent méprisées et ignorées

  • Polux603
    Polux603     

    Ces juges gauchistes sont ABJECTS ! L'indépendance de la Justice ne nous garantit NULLEMENT l'impartialité idéologique de ces magistrats

    Avez-vous monté un Blog pour dénoncer cette affaire... C'est ce qu'il faut faire, je pense : Que tout le monde sache : Balancer le nom et le prénom du juge, sa photo, pour que tout le monde sache que c'est un pro-racaille...

    QUE CES JUGES GAUCHISTES ASSUMENT LEUR POSITION

    Les propos abjects de ce juge gauchiste ont-ils été consignés par écrit par le Greffier lors de l'entretien ? (ce qui constituerait un preuve). Vous pourriez alerter le CSM sur ces propos odieux, + la presse

  • mycette
    mycette     

    encore une fois on se trompe de cible.

  • CROM
    CROM     

    Quand on écrase une punaise, on ne se pose pas la question si on est ou pas en légitime défense. Eh bien là c'est pareil. Mort à eux et leurs ascendants. Je vous ai compris !

  • swap
    swap     

    Pourquoi avons-nous droit au nom de la victime du vol et pas au nom des voleurs ( "victimes" de tir, donc)? On voudrait aussi leurs adresses et numéros de téléphone svp Mr RMC. Ou à défaut que vous nous expliquiez la différence de traitement.

  • Vortex
    Vortex     

    Aujourd'hui un bijoutier tué à Cannes la Bocca, hier un buraliste blessé par balle....à Bron (69) non loin de la bijouterie où un honnête citoyen n'a fait que se défendre pour devoir ensuite affronter non seulement les menaces de mort, les insultes racistes, les provocations des racailles et amis des braqueurs mais également les décisions hasardeuses de ceux qui sont "en principe" garants de la protection des victimes. Lois qui aujourd'hui, appliquées par une justice gauchisante tendent à se soucier d'abord des auteurs de crimes. Que vont faire les juges d'instruction ? Mettre le buraliste blessé et le bijoutier tué en examen. Vous contribuez au déclin de la France.

Lire la suite des opinions (205)

Votre réponse
Postez un commentaire