En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les berges du Rhône à Sablons dans l'Isère
 

Deux hommes de 23 et 27 ans, ainsi qu'une jeune fille de 18 ans, ont été mis en examen et placés en détention dans cette affaire qui serait liée à une vengeance.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

34 opinions
  • kaamelott
    kaamelott     

    C'est trop doux..

  • quintenicais
    quintenicais     

    Mme Taubira qu aller vous faire pour ses tueurs sans scrupule
    Dans certain crime il une peine de mort Merci il faut y penser

  • ravachol
    ravachol     

    égorgé??? comme un mouton .....devinez la suite.

  • kaamelott
    kaamelott     

    Les oubliettes définitivement sans eau et sans bouffe parce qu'en plus nos impots vont les nourrir ces ordures.

  • claude36
    claude36     

    La peine de mort tout simplement.

  • claude36
    claude36     

    La p'tite grosse, elle est aux ange. Pourvu que ça dure pour elle hein ?

  • claude36
    claude36     

    C'est de la barbarie, il faut rétablir la peine de mort.

  • leane
    leane     

    Tahaan vous n'avez pas tort. Etant donné que la justice actuelle va trouver des circonstances (très) arrangeantes aux criminels, la possibilité que vous évoquez est pleine de bon sens.

  • A Jamais
    A Jamais     

    T'es fou sérieux, ce n'est pas aux familles de décider, c'est à la loi ! Sinon bonjour les règlement de comptes pour un oui ou pour un non.

  • Tahaan
    Tahaan     

    Simplement redonner le droit aux familles des victimes de "définir"eux mêmes la nature de la peine et les "moyens" de son application et là on verra si ce genre de personne ne réfléchira pas à 2 fois avant d'agir..La justice ne faisant "qu'envenimer les choses"...Par manques e moyens et par manque de conscience pénale...on accorde plus d'intérêt au coupables qu'aux victimes ou à leurs ayant droit...tv et consoles de jeux dans les prisons qui sont devenues des centres de"gestion à distance de la criminalité extérieure" les "commandes" y sont passées en toute impunité...que ce soit de la drogue, des armes,une évasion ou un "contrat".

Lire la suite des opinions (34)

Votre réponse
Postez un commentaire