Twitter : Quick poursuit son salarié @EquipierQuick

Depuis début novembre, un salarié anonyme d'un restaurant se plaint quotidiennement des conditions de travail à travers le compte Twitter @EquipierQuick.

L.B
Le 03/01/2013 à 18:12
Le Groupe Quick annonce jeudi "mettre @EquipierQuick face à ses responsabilités et l’obliger, par voie de justice, à assumer les conséquences de ses agissements" (Flickr)

Les tweets du compte @EquipierQuick ne sont pas du goût de la chaîne de fast food. Le Groupe Quick annonce jeudi "mettre @EquipierQuick face à ses responsabilités et l’obliger, par voie de justice, à assumer les conséquences de ses agissements" dans un communiqué sur son site.

Depuis le début novembre un salarié de la chaîne fait part de son quotidien de salarié. Se présentant comme un équipier de niveau 1 (ouverture du restaurant, nettoyage des sols et des murs), il se plaint des conditions de travail.

Dans son communiqué, le Groupe Quick précise avoir tenté à plusieurs reprises de contacter par messagerie privée son employé, prenant très au sérieux les "dysfonctionnements dénoncés par ce compte dans un de ses restaurants en France". Ce dernier n’a jamais donné suite.

Selon Slate qui a déjà évoqué ce compte Twitter au mois de novembre, le restaurant, localisé en province, ne serait par franchisé mais directement géré par Quick France. La localisation du restaurant devait être dévoilée par @EquipierQuick le 3 janvier.

Toute l'actu Société

La question du jour

Série de crashs aériens: avez-vous plus peur de l'avion?