En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Ce mercreci 1er juillet, la TVA dans la restauration passe à 5,5%
 

Le débat sur la baisse de la TVA dans la restauration monte d'un cran. Le FMI dénonce « une nouvelle distorsion » dans un système fiscal déjà confus. Analyse d'Eric Izraelewicz, directeur de la rédaction de La Tribune.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • wallace571
    wallace571     

    Il gagne combien par moi c'est gens la pour nous mettre au poteau.
    On rapporte combien il ne le dise pas.
    J'ai oublier que monsieur FMI et un socialiste comme quoi droite ou gauche quand on commence a leur enlever un peu d'argent ils aboient

  • luc398
    luc398     

    encore une foi les gens paie les patron encaisse et les employès exloiter bravo

  • myrtilles
    myrtilles     

    la baisse de la tva n'a pratiquement pas commencé qu'on commence deja a la denigrer.pourquoi a t'on attendu le dernier moment pour le faire???Attendons un peu les resultats pour pouvoir apres en discuter.il est vrai que le prix du vin passe du simple au quadruple mais comme la TVA n'a pas d'incidence sur l'alcool on continuera a payer le prix fort pour accompagner son repas d'une bouteille de vin.

  • FREDBE
    FREDBE     

    FLAN A LA VANILLE OU AU CHOCOLAT

    CAR SEUL LES RESTAURATEURS ONT LA REPONSE !!!

  • dindoline
    dindoline     

    et surtout que les restaurateurs cessent de faire faire à leurs employés 70 heures par semaine et plus méme, ce sont des lucres ,ils ne baisseront rien ,d'autant que ça n'est pas soumis à obligation ,et qu'il n'y aura aucun controle ...

  • anticon
    anticon     

    Les restaurateurs sont des ESCLAVAGISTES des temps modernes (voir les conventions collectives dans l'hôtellerie-restauration)!
    Alors votre cirage de pompe à la sauce mensongère ne trompe personne et vous allez certainement continuer, de plus belle, à vous engraisser sur le dos de vos employés car vous sautez DEJA sur l'annonce du FMI pour trouver DEJA des excuses!!!!! J'espère que vos clients vont vous OBLIGER à respecter les contreparties des faveurs électoralistes que vous fait le roitelet.

    Faites nous grâce de vos envolées et payez correctement les gens qui travaillent pour vous! Cela serait une bonne chose!

  • jelobr 89
    jelobr 89     

    CELA FAIT POURTANT DES ANNEES QU'ON EN ENTEND PARLER : ET BIEN IL Y EN A ENCORE UN MAX QUI SERONT PAS CONTENT...DE GAULLE AVAIT RAISON : LES FRANCAIS SONT DES BOEUFS ! jelobr 89.

  • Stéphane606
    Stéphane606     

    Tout à fait. Mais cette déclaration en forme de pavé dans la marre du FMI, à la veille du passage de la TVA à 5.5% risque de freiner dans leurs élans les patrons qui, comme moi, auraient bien besoin de développer leurs établissements en investissant dans la rénovation de matériel ou en embauchant par exemple. Il serait important que le gouvernement soit clair quant à la durée (déterminée ou non) de cette mesure qui je le rapelle est un retour à une TVA équitable et une promesse éléctorale du siècle dernier qui jusque là n'avait pas été tenue (elle a bon dos la crise). Ne mettez pas tous les patrons dans le même sac ; Je ne connais pas de restaurateurs au FMI et je ne connais pas la cantine où mange Mr LA TRIBUNE (ni même s'il sait comment fonctionne un restaurant).Mr SARKOSY est un homme de parole et les hôteliers et restaurateurs tiendront leurs engagements (à durée déterminée peut-être !)

  • garneman
    garneman     

    pour une fois q'ont aide des gens qui tavailent dur je di bravo

  • occitalibre
    occitalibre     

    Je ne vois pas pourquoi la restauration à emporter payerait une TVA inférieure à la vrai restauration. De plus, entre les charges fiscales et les restrictions de tous ordres, les véritables restaurateurs, ceux qui ne proposent pas de produits de basse qualité ont des difficultés à survivre, malgré des horaires à faire mourir un syndicaliste.

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire