En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Yoni Palmier, le "tueur de l'Essonne",  été condamné ce jeudi à la prison à perpétuité.
 

 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • AgentK3
    AgentK3     

    Seulement 22 ans pour 4 meurtres! La justice française mais c'est vraiment de la grosse rigolade!

  • direvrai
    direvrai     

    Mais ça n'existe pas la perpétuité !
    Une injection aurait été plus juste, et bien moins coûteuse pour notre société.

  • Dan24
    Dan24     

    30 ans 22 ans de sûreté......
    Mais dans exactement 7 ans il demandera soit la suppression ou la réduction de la période sûreté.....
    Et d'ici 12 ans il pourra être dehors.......

  • AgentK3
    AgentK3     

    Seulement 22 ans pour 4 meurtres! La justice française mais c'est vraiment de la grosse rigolade!

  • AgentK3
    AgentK3     

    PEINE DE MORT! Comme aux Etats-Unis laissez-nous élire nos hommes de lois car on en a marre de toutes les feignasses qui parasitent la Justice française!!!

  • AgentK3
    AgentK3     

    Seulement 22 ans pour 4 meurtres! la justice française mais c'est vraiment de la grosse rigolade!

  • mysti
    mysti     

    ça commence bien ! à perpétuité ! quel cinéma - déjà les journalistes disent que dans 22 ans si tout va bien on étudiera la possibilité de sa libération ! Comment voulez-vous être pris au sérieux avec une telle justice de guignols. Et en plus en France on peut récidiver autant qu'on veut car les années de prison lors de diverses condamnations ne s'additionnent pas, comme aux USA ou dans d'autres pays.

    Dan24
    Dan24      (réponse à mysti)

    Ce que vous semblez ignoré la période sureté théoriquement c'est pour que les gens ne puissent sortir avant....Mais dans la réalité au bout du tiers de peine ils peuvent demander l'annulation ou la réduction de la période sureté.........
    Moi je crois que pour les viols et crimes pour pouvoir libéré les gens avant leur période il faudrait demander l'avis des familles de victimes (comme aux USA) ....Cela existe en France mais n'est pas exécuter....c'est un JAP seul qui décide.......bien souvent contre l'avis des personnels de l'administrations pénitentiaires qui font des rapports sur les détenus......Mais les juges d'applications des peines qui ont la science infuse n'écoutent qu'eux et les recommandations du garde des sceaux, qui lui ne veut que vider les prisons et en a cure des victimes...

Votre réponse
Postez un commentaire