En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Tuerie en Haute-Savoie : perquisition en Grande-Bretagne
 

Alors que l'hypothèse d'un tireur unique se révèle de moins en moins probable dans l’affaire du quadruple assassinat de Chevaline en Haute-Savoie, des enquêteurs français se sont rendus en Angleterre pour tenter de mieux cerner les motifs de ce drame.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Castelm
    Castelm     

    Bien que les gendarmes sont partis (avec raison) en Grande Bretagne ils ne devraient pas ignorer d'autres possibilités. Cette famille était musulmane et la langue familiale était arabe. On ne peux pas exclure le retour de la mort de M.Merah ou un extrémiste de la droite.

  • regious
    regious     

    bien aisé d’émettre des suggestions de loin sans éléments, mais savez vous que peut être n’êtes vous pas au courant des détails de l’enquête en cours ? laissez travailler les enquêteurs sans polémiquer

  • mirabelle
    mirabelle     

    inspecteur clouseau vos post son réaliste alors que l'on pense la guerre froide fini elle existe mais différament

  • InspecteurClouseau
    InspecteurClouseau     

    Moi je pense surtout qu'on nous dit que dalle!

  • InspecteurClouseau
    InspecteurClouseau     

    Ah, au fait, les "enquêteurs" ne savent toujours pas qui est la personne âgée à l'arrière du véhicule avec un passeport suédois.... Je suggère aux "enquêteurs" de regarder le passeport; il y a de fortes chances pour que son prénom, nom, date et lieu de naissance y soient mentionnés!

  • InspecteurClouseau
    InspecteurClouseau     

    Saad al Hilli n'était pas qu'un simple consultant dans l'aéronautique: Il était un chef d’entreprise, ingénieur sur les satellites et fondateur de SHTech. Son dernier client était l’entreprise SSTL, Surrey Satellite Technology Ltd, entreprise travaillant pour l’agence spatiale britannique et faisant partie du groupe EADS, complexe militaro-industriel français.

    Le cycliste français abattu à côté de la voiture était un employé de Cezus du groupe Areva dans le secteur des combustibles nucléaires.

    Le témoin arrivé sur place quelques secondes/minutes après le drame (à vérifier) est un ancien militaire de la RAF, Royal Air Force.

    Et dans la voiture, on retrouve un passeport irakien et un passeport suédois...

    Aujourd'hui, les "enquêteurs" privilégient la piste .... familiale.
    CIRCULEZ, YA RIEN A VOIR!

  • berenice
    berenice     

    Bien qu'elle m'agace je vais parler comme Anne Roumanof , " on ne nous dit pas tout ".

Votre réponse
Postez un commentaire