En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une voiture de la gendarmerie sur les lieux de la tuerie où une gerbe a été déposée.
 

Son portrait-robot avait été diffusé dans de nombreux médias et sa présence avérée sur les lieux le jour des assassinats, en septembre 2012, en faisait un suspect potentiel. Mais les enquêteurs qui ont entendu ce motard sont aujourd'hui dans l'impasse. L'homme n'a rien à voir avec ce crime.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire