En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Tuerie de Chevaline: l'ex-policier en garde à vue pour trafic d'armes
 

Après 48h de garde à vue, aucune charge n'a été retenue à son encontre dans le cadre de l'enquête sur le quadruple meurtre de Chevaline. Mais l'homme n'en a pas fini avec la justice.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Valentin35
    Valentin35     

    La traque sans fin des tueurs de touristes.
    Alors que la piste du réglement de compte familial s'étiole et met hors de cause le frère Saad AL HILLI, les magistrats reviennent à des considérations plus pragmatiques avec l'interpellation de ce policier municipal collectionneur compulsif d'armes de collection du même type que celle utilisée pour tuer les anglais. Si tout le monde s'accorde pour admettre qu'aucun tueur à gage ne prendrait le risque d'utiliser un luger pour une telle expédition les regards se tournent vers les collectionneurs locaux présentant un comportement marginal. Encore une fois on néglige la piste d'un tueur en série... Et pourtant, à l'autre bout de la france, en bretagne, un policier désigne un suspect belge pour une série de meurtres dont un couple de touristes anglais: Lorraine GLASBY et Paul BELLION. Les circonstances du crime sont identiques à la tuerie de CHEVALINE; même scène de crime en milieu rural, même rapidité d'exécution. L'affaire tombe à mauvais moment où le tribunal de DINAN ferme dans le cadre de la réorganisation judiciaire, les scellés des pièces à conviction sont égarés comme dans toutes les grandes affaires criminelles. Bref, que de l'ordinaire dans l'administration de la justice trop occupée à concentrer ses efforts dans les urgentissimes procédures people WALLS/DIEUDONNE ou GAYET/CLOSER. Le suspect recouvre donc sa liberté pour rejoindre sa Belgique natale et y commettre une triple tentative d'assassinats avec une arme de chasse en tirant à travers une fenêtre. Le même scénario que le meurtre de la gérante du camping de LATHUILE à quelques kilomètres de CHEVALINE. Condamné à 10 ans de réclusion criminelle en 2008 la justice Belge lui accorde une remise de peine à condition qu'il quitte le territoire pour partir vivre en france. Retour donc à la case départ pour ce criminel hors pair déjà condamné pour 31 faits criminels en belgique et qui échappe à tout contrôle judiciaire en France... Etrange litanie d'un état de droit qui n'a pas su ou qui n'a plus les moyens de tirer les leçons des précédents échecs comme les tristes affaires Emille LOUIS, Françis HEAULME, Guy GEORGES... Attendons donc le prochain meurtre en espérant que la chance qui profitait au tueur se tourne en faveur des enquêteurs !

  • Metredaicaule
    Metredaicaule     

    Pendant sa garde à vue, comme M. Dassault, il rentre chez lui tous les soirs ?????????

  • merdasoft
    merdasoft     

    C'était sûr, les médias ne font que cela (sur ordre pour certains, par servilité pour d'autres), des montagnes d'évènements insignifiants des é&crans de fumées pour cacher leurs turpitudes.

Votre réponse
Postez un commentaire