En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
8 mois après le drame de Chevaline, les enquêteurs n'excluent aucune piste.
 

Des appels téléphoniques entre la Roumanie et le frère d'une des victimes britanniques de la tuerie de Chevaline intriguent les enquêteurs, qui continuent de creuser la piste d'un différend familial pour des questions d'héritage.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • moimeme
    moimeme     

    Alors va voir les autorités policières britanniques, françaises et suédoises.... ils ont besoin de votre aide !!!!!!!!!!!!!!!!!

  • landais
    landais     

    FERMETURE DES FRONTIÈRES DEMANDÉE !

  • MICK Bravo
    MICK Bravo     

    > tuerie de Chevaline . . . C'est sans doute Spanghéro ? ? ? ? Je rigole bien sûr ; d 'autant que comme dit @SouSou, c'est mal parti pour connaitre la vérité (surtout la vérité VRAIE ) . <

  • RovexHD
    RovexHD     

    Pour le coup je pense aussi que c'est soit un hitman soit un fou. Quand meme curieux ou le drame c'est deroule, loin des regards.

  • Martellus
    Martellus     

    "Saad al-Hilli et son frère Zaid" : bon, je viens de comprendre cette histoire. Il m'aura fallu longtemps.

  • SouSou
    SouSou     

    C'est l'affaire Dominici, on ne saura, probablement jamais......

Votre réponse
Postez un commentaire