En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

L'ex-ministre de l'Intérieur Claude Guéant, interrogé ce vendredi sur la fillette de quatre ans restée huit heures sur les lieux de la tuerie de Chevaline, en Haute-Savoie, y a vu une conséquence d'un "excès de centralisation" du dispositif d'enquête scientifique.


A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Moshe
    Moshe     

    TOUTSAUFLUI, surtout avec un siège enfant à l'avant du véhicule donc bien en vue hein!?
    Quant à effacer les preuves, probablement que l'ancien de la royale air force en a fait disparaître! Et pourtant est-ce que le procureur ou les gendarmes français se sont plaint de cela!? Non! Alors monsieur le procureur arrêtez donc de vous enfoncer!
    les gendarmes français et le procureur déclarent : "on ne pouvait pas voir cette fillette de 4 ans" puis "on ne pouvait pas polluer la scène du crime autrement on aurait effacer des preuves" ! De deux choses l'une soit vous ne vouliez pas polluer la scène du crime, soit vous n'avez pas eu la présence d'esprit de fouiller le véhicule, j'ose espérer que si vous l'aviez fouillé et que vous aviez trouvé cette fillette vous ne l'auriez pas laissé entre les jambes de sa mère pendant 8 heures et ceci en attendant les experts mannathan tout cela pour ne pas effacer les preuves! ça ne tient pas debout votre raisonnement! Pour moi il y a eu incompétence caractérisée de la part des gendarmes qui ne voulaient pas se casser le bourrichon comme d'ailleurs dans beaucoup d'affaires! Et la police n'est pas en reste puisque c'est exactement la même chose de leur côté!

  • TOUTSAUFLUI
    TOUTSAUFLUI     

    tout a fait cela Mr GUEANT,avec une dose de hiérarchie sortant des écoles et ne connaissant rien du terrain, parce que ne pas s'appercevoir d'une enfant de quatre en vie sous les jambes de sa mère ou grand mère il faut le faire,si il avait laissé les pompiers sur place contrôlé ce ne se serait pas produit et cela sans éffacer les preuves tant mis sur le tapis depuis ........................

  • Versatile
    Versatile     

    Voilà un ancien ministre qui parle sans doute de ce qu'il connait

Votre réponse
Postez un commentaire