Triple homicide en Isère : la ville de Vienne sous le choc

"Une femme douce et discrète" voilà comment les habitants de Vienne décrivent Coralie cette mère retrouvée morte dans cette appartement avec ses deux filles.

Marc Audebert et Olivier Jouglard
Le 16/11/2012 à 19:12

Un bébé et une enfant de cinq ans ont été retrouvés morts jeudi dans un congélateur et un réfrigérateur à Vienne (Isère). 24heures après l'annonce du drame la ville est sous le choc. Personne ne comprend ni n'explique ce qui s'est passé. L'émotion est vive parmi les habitants qui les connaissaient et même ceux qui ne les connaissait pas.

Le père, déjà condamné pour violences conjugales mais que personne dans la ville ne connaît, a disparu et est activement recherché. Son portable a été localisé en Italie.

Les policiers sont intervenus dans l'appartement familial suite à un signalement de la grand-mère, inquiète de ne pas avoir de nouvelles depuis le début de la semaine.

"Une femme douce et discrète" voilà comment les habitants de Vienne décrivent Coralie cette mère retrouvée morte dans cette appartement avec ses deux filles.

"Douleur " et "choc à l'école

Dans l’école de Vienne, où était scolarisée l’une des fillettes, on parle de "douleur", d’un "choc". Quatre psychologues ont été dépêchés sur place pour aider le personnel et les camarades de la petite Charlotte.

Le procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat a de son côté fourni les premiers éléments de l’enquête, "la jeune femme était dissimulée derrière un canapé. Elle présentait des blessures par arme blanche", a-t-il précisé.

Si tous veulent savoir pourquoi et comment un tel drame a pu se produire, l'heure est au recueillement. Une célébration pour rendre hommage aux victimes doit avoir lieu au sein de l'établissement scolaire.

La question du jour

Faut-il permettre l'ouverture de tous les magasins le dimanche?