En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Patrick Rivière
 

En 1985, un nageur de combat de la DGSE posait une charge explosive pour faire exploser le Rainbow Warrior, un chalutier reconverti par l'association Greenpeace pour perturber les essais nucléaires français dans le Pacifique. Trente ans plus tard, l'agent en question s'est excusé dans une interview.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • 109600
    109600     

    Et le frère de Ségolène Royal qui faisait partie du commando, il s'excuse?

  • direvrai
    direvrai     


    direvrai 06/09/2015 à 14h53
    Mitterand et Fabius étaient forcément au courant de tout le déroulement, comment aurait-il pu en être autrement ?

    Grincheux
    Grincheux      (réponse à direvrai)

    Cela s'appelle du terrorisme.

    deuxc
    deuxc      (réponse à direvrai)

    Oui, ils l'étaient. Hernu quant à lui était un homme honnete et un véritable ministre apprécié des cadres de l'armée.

  • direvrai
    direvrai     


    direvrai 06/09/2015 à 14h53
    Mitterand et Fabius étaient forcément au courant de tout le déroulement, comment aurait-il pu en être autrement ?

    MOA01
    MOA01      (réponse à direvrai)

    Au courant ? Mitterand était le donneur d’ordre… et depuis les con… tribuables français paient les factures de Green Piss…

  • valgego
    valgego     

    Très bonne idée, les églises doivent accueillir une famille chrétienne, et les mosquées une famille musulmane pour éviter les dépaysements et l'acculturation .

    valgego
    valgego      (réponse à valgego)

    Erreur de destination , direction monsieur Boubakeur

  • valgego
    valgego     

    Il n'a pas à s'excuser, il était en service commandé aux ordres de Hernu, Fabius et Mitterand .

  • euh la
    euh la     

    Dite moi . C'était sous quel gouvernement ? Un gouvernement de gauche . Celle qui distribue les bons et mauvais points de moralité à la terre entière .

    direvrai
    direvrai      (réponse à euh la)

    direvrai 06/09/2015 à 14h53
    Mitterand et Fabius étaient forcément au courant de tout le déroulement, comment aurait-il pu en être autrement ?

Votre réponse
Postez un commentaire