En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
En juillet dernier, Trappes a été le théâtre de violences. Des manifestants ont brûlé des poubelles et détruit des abribus, après l'interpellation du mari d'une femme intégralement voilée lors d'un contrôle d'identité.
 

Les violences de juillet à Trappes reviennent au tribunal mercredi, avec la comparution d'un jeune homme de 20 ans soupçonné d'avoir participé aux affrontements avec les policiers. Il se dit victime d'une "bavure policière".

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • deuxc
    deuxc     

    Femmes voilées, bris de mobilier urbain, etc...Et personne n'est responsable! En attendant, qui va payer les dégâts?

  • sarbo85
    sarbo85     

    dehors dans son pays d origine

  • Verdun II
    Verdun II     

    Les manifestants avaient jeté des pierres, brûlé des poubelles et détruit des abribus tandis que la police avait répliqué avec des tirs de lacrymogènes et de grenades de dispersion...............a c'est sur que lorsque la Police attrape un connard qui joue a l'intifada avec les copains et bien le type est interpeller sans ménagement , j'espere qui va en prendre plein la tronche le petit con.......Justice...........pour tous............

Votre réponse
Postez un commentaire