En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Un enquêteur examine une arme à feu. (Illustration)
 

En fait de collection, un quinquagénaire domicilié près de Tours avait réuni un véritable arsenal de guerre dans un conteneur au fond de son jardin. 

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Zero de conduite
    Zero de conduite     

    J'ai bien lu, 801 obus de mortier? C'est quoi l’idée de collectionner 801 obus? Deux ou trois je peux comprendre, encore que je m’inquiéterais de l’état mental qui pousse quelqu'un à collectionner des engins de mort, mais 801. C'est pour sa consommation personnel? Et, n'en déplaise à certains de ses défenseurs ici, ça n’étonnerais qu'avec un pareil volume et n'ai acheté et vendu ces armes qu'a des enfants de cœurs. Les dealers des cités ne lui étaient certainement pas inconnu.
    (et ça serait bien si BFMTV arrêtait de rafraîchir les pages quand on est en train d’écrire des messages)

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    OMG, les armes ça fait trop peur, les armes c'est le mal, vite qu'on appelle la police pour qu'ils viennent avec des pistolets ...
    Sérieux.
    Et pendant ce temps les dealers vendent devant les écoles et les transports en commun sont des coupes-gorges.

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à HeyBaal)

    Justement, il y'a certainement un juste milieu entre avoir le droit de posséder une ou quelques armes et collectionner de quoi faire une guerre civile. Et l'exemple des dealeurs tombe assez bien, image qu'une petite bande tombe sur tout ce matos, ça va pas arranger les choses.

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à Boz Ramboz)

    Elles étaient cachées incognio dans un container au fond d'un jardin.
    Demain elles le seront dans un de ces entrepots où les braqueurs vont faire leur course..
    Bilan de l'opération ?

    Qu'est ce que j'en ai à faire moi de ce qui pousse un type à rassembler des trucs ?
    Je vous demande à vous ce que vous collectionnez ? Ce que vous ne collectionnez pas ? Pourquoi ? Comment ? Je vous oblige à rendre des comptes alors que vous ne dérangez personne ?

    Faudrait voir à sortir de cette mentalité bien française à se mêler des affaires des gens qui ne dérangent personne, tout en éviter de regarder celles qui posent problème.

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à Boz Ramboz)

    ...."imaginez" qu'une petite bande tombe sur tout ce matos, ça va pas arranger les choses.

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à Boz Ramboz)

    Mon imagination fonctionne très bien : 20.000.000 d'armes en circulation, celles des bandes viennent de conflit d'europe de l'est, du proche orient et d'afrique.
    Combien d'obus ont été utilisés lors des derniers braquages/règlement de compte ?
    C'était quand la dernière fois qu'un thompson à chargeur camembert ou qu'un mousquet a été utilisé pour commettre un délit ?
    Mais bien évidemment on va coller ça sur le dos d'un type qui n'avait rien fait de mal, et se féliciter de mesures tant liberticides qu'inutiles.

  • Maxoue
    Maxoue     

    Ils feraient bien de visiter les caves et garages dans certains cités où des "collectionneurs" d'une autre trempe emmagasinent des armes

  • ANSALDO
    ANSALDO     

    En France c'est interdit d'être collectionneur d'arme. Pour ça il faut aller aux États Unis, en Belgique, en Allemagne.... Mais surtout pas en France. Ici aucune distinction n’est faite entre le collectionneur, l'honnête commerçant voulant défendre sa vie et enfin le criminel. Pauvre France !

    trueblabla
    trueblabla      (réponse à ANSALDO)

    Il n'est pas interdit d'être collectionneur d'armes. Il faut juste en plus de la licence et du droit de collectionner, respecter certaines conditions. Normal quoi ...

    ANSALDO
    ANSALDO      (réponse à trueblabla)

    Je me suis renseigné en essayant de faire les démarches c'est vraiment très très compliqué. Ainsi oui je pense que par la complexité cela a poussé certains dans l'illégalité. Il faudrait trouver un juste milieu afin de contrôler que les armes ne tombent pas dans de mauvaises mains et que cela soit plus simple afin que certains collectionneurs soient dissuadés de l’illégalité. C’est mon humble avis. Maintenant je ne vous cache pas que cela risque d’être compliqué à mettre en pratique. Les Clubs sportifs ultra couteux entretiennent ces difficultés afin que les subsides qu’ils reçoivent soient élevées.

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à ANSALDO)

    Un droit fondamental réservé aux riches, encore mieux.

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à trueblabla)

    Normal ?
    Qu'on exige d'un type honnête qu'il remplisse des papiers pour avoir le privilège de posséder un outil dont le bien fondé est reconnu par les rédactions de la déclaration des droits de l'homme ?
    Alors que le criminel n'en a cure ?
    Qu'on fasse une démonstration de force contre le premier, qu'on regarde ailleurs pour le second ?
    Pour qui c'est "normal", à part pour ceux qui vivent au pays des licornes et des arcs en ciel ?

Votre réponse
Postez un commentaire