En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le palais de justice de Toulouse, où était jugée la fausse psy.
 

La quinquagénaire répondait ce jeudi devant le tribunal correctionnel de Toulouse d'expertises judiciaires sans légitimité, aux conséquences désastreuses.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Pasdupe
    Pasdupe     

    Si elle en a fait 400 expertises sans éveiller les soupçons c'est que soit elle est à la hauteur - et celà prouve la mentalité anglo saxonne on s'en fou des diplômes ce qui compte c'est ce que la personne réalise vraiment, si elle est à la hauteur, tout va bien. Soit ceux qui lui confiaient des affaires sont partculièrement à coté de la plaque pour n'y avoir vu que du feu.....

Votre réponse
Postez un commentaire