En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Toulouse : des élèves font leurs devoirs à l'école
 

L’école va changer. Moins de redoublements, semaine de 4,5 jours et devoirs faits sur place avec un professeur. Cette dernière mesure est déjà appliquée dans certains établissements comme à Toulouse où les élèves apprécient : « A la maison, on est seul avec ses difficultés ».

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

36 opinions
  • Julie789
    Julie789     

    Une bonne chose pour ceux qui ont besoin d'être plus cadrés !
    http://guide-toiture.com

  • karine86
    karine86     

    LIRE "il" et non "in" et "inclut" et non "incluent"

  • karine86
    karine86     

    c'est vrai, in n'y a qu'à voir le boulot de certains artisans, ça me fait doucement rigoler. je vous rappelle que les enseignants travaillent avec des enfants et pas avec des matériaux et que cela incluent beaucoup de variables. avant de parler, essayez. il y a des écoles faciles mais de plus en plus d'écoles difficiles avec des gamins sans limites que rien ne touche, qui n'en ont rien à faire de la classe et qui passe leur temps à faire suer les autres minant l'ambiance de classe. c'est le cas où je travaille: les parents de ceux-là s'en moquent éperdument, ils sont bien contents qu'on les allège de leurs gosses toute la journée parce qu'ils ne sont pas capables de leur inculquer la base du respect des autres et qu'ils ne veulent pas contrarier ces chers petits. la planche de bois est moins compliquée à manier il me semble. je vous laisse, je termine mon "job alimentaire" pour aujourd'hui.

  • luxuriance
    luxuriance     

    Enfin des mesures en faveur des enfants !
    De mon expérience de mère qui a travaillé je garde le souvenir de mes retours à la maison le soir fatiguée et consacrant la priorité aux devoirs et leçons de mes enfants.
    Leur différence d'âge exigeait que je passe d'un niveau à l'autre tous les soirs dans les devoirs et leçons. J'étais exténuée mais en ma qualité de mère responsable j'étais heureuse d'y procéder.
    Je rêvais à l'époque d'une situation où les devoirs seraient suivis à l'école...
    C'est une excellente mesure et n'empêchant pas bien entendu aux parents responsables de suivre les devoirs et de faire réciter les leçons ou récitations...

  • avocat du diable
    avocat du diable     

    il faut de la place pour les sports et les arts, type dessin, musique, théatre...
    Nos enfants sont pauvres la dedans, et cette richesse leur manque; apprendre c'est bien mais il faut s'ouvrir l'esprit, car des Bac + à + 7 j'en connais des palanquées qui travaillent à la FNAC et chez Dktlon en rayon pour 900 à 1200 euros, quelle belle réussite et ça fait des générartions d'aigris qui ne pensent qu'à une chose , se replonger dans les études pour ne pas voir la misèrre...c''est sur à 30 encore à étudier et chez papa mama, la soupe est bonne.
    Etudier, toujours étudier...ça ne nourrit pas son homme , voir le résultat chez Pole Emploi.

  • avocat du diable
    avocat du diable     

    je paie par mes impots des enseignants diplomés à Bac+ 4, ce n'est pas pour y revenir le soir; j'estime que si leur travail pédagogique est bien fait, les enfants n'ont pas a subir des devoirs du soir, soit 10 à 12h devant un cahier ne comptant les cours + les devoirs; Il faut voir ou cela mene cette pédagogie Dobermann, combien d'enseignant Suivent les courants Montesorri et Freynet, Combien ?

  • avocat du diable
    avocat du diable     

    Pourquoi des devoirs du soir ?
    Nos enseignants seraient-ils inquiets de leur capacité à inculquer un savoir de qualité durant une journée de 8h ?
    Un ouvrier artisant n'a pas besoin de revenir sur son chantier pour voir si ça tient, il le sait au moment ou il intervient et si ça ne prend pas ou fonctionne pas il met en place une technique différente.
    On parle là de savoir faire, qualité qui manque à bien des enseignants réfugiés dans un "job alimentaire" de nos jours.

  • karine86
    karine86     

    dans notre école (avec classe le mercredi matin), nous faisons l'aide personnaliée de 16h à 16h40, à quel moment aiderons-nous les élèves à faire leurs devoirs ? en même temps ? après ? c'est marrant cette grande refondation de l'école où, à aucun moment, on ne demande leur avis aux instits. à croire qu'on n'est pas concernés.

  • cocotteminute
    cocotteminute     

    Bonsoir
    Depuis toujours 8h30 / 11h30 - 13h30 /16h30 du lundi au samedi matin, l'étude le soir de 16h30 à 17h30 - je ne suis pas morte .....
    L'étude faite par la maîtresse alors qu'aujourd'hui ce n'est pas le cas et j'en parle en connaissance car mes enfants y ont été (un petit laps de temps - devoirs mal faits si ce n'est pas du tout fait car le personnel encadrant n'est pas apte à les accompagner par rapport à un maître ou une maîtresse).
    C'est le choix des parents de mettre leur enfant de 7h00 à 18h00 en garderie, école et étude - qu'ils s'en prennent qu'à eux même si leur enfant est fatigué après de telle journée (normal) - ce n'est pas toujours à la société d'être responsable ....... du choix de vie qu'offrent ou veulent offrir des parents à leur enfant........

  • rebeca30
    rebeca30     

    pas étonnant que des adultes se suicident quand on leur demande de travailler correctement - il est loin le temps tant envié des 30 glorieuses où il fallait travailler 45 h pas semaine sans se plaindre et avec seulement 3 semaines de congés.
    Et surtout prendre le travail qu'on nous proposait au salaire qu'on nous proposait et encore bien content d'en avoir
    on nous prépare de drôles d'adultes

Lire la suite des opinions (36)

Votre réponse
Postez un commentaire