En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Toulouse: plainte d'une mère contre un collège, "inactif" face au harcèlement de son fils

Image d'illustration.
 

Depuis un an, Chérif, douze ans, est victime de violences à l'école. En colère contre "l'inaction" du collège où il est scolarisé, sa mère a décidé de déposer plainte contre l'établissement et plusieurs élèves.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • sortilege
    sortilege     

    voyez donc le problème avec vos "compatriotes" !!!!!!!!

    Francaise
    Francaise      (réponse à sortilege)

    S'ils sont français c'est aussi les vôtres.
    Et pour info la bêtise n'est pas l'apanage d'une origine, l'éducation est beaucoup plus en cause.

  • Sortirdel'UE
    Sortirdel'UE     

    Je suis enseignant et elle a raison. Nous ne devons pas nous laisser déborder par le harcèlement et ceci quelque soit le quartier où se trouve l'école. Mais malheureusement les problèmes de la société se retrouve à l'école. Et avec internet le harcèlement continue à la maison.

  • Francaise
    Francaise     

    Pour avoir eu le même problème, à un degré moindre (insultes, menaces mais pas de coup) avec mon fils de 9 ans à l'école primaire, le soucis c'est qu'il n'y a pas de réelles sanctions pour les gamins. Le directeur avait convoqué les fautifs sans leurs parents, leurs avait fait la leçon et donné une punition (un devoir sur le respect), rien n'a changé, nouvelle convocation avec les parents cette fois, puis signalement au rectorat, toujours aucun changement. Il a fallu qu'on "s'invite" au domicile des gamins pour avoir une "explication" avec les parents, pour que enfin ça s'arrête.
    Si il était possible de les punir à des travaux d'intérêt général du style nettoyer les classes, ou aider à la cantine, assorti d'une obligation d'excuse
    publique devant toute l'école, ça serait déjà pas mal.

  • Zzz
    Zzz     

    un collège inactif...pléonasme.

  • grognon
    grognon     

    il y a de quoi être inquiet et finalement, c'est les voyous qui ne sont pas inquiétés. L'information devrait être vérifiée ....

Votre réponse
Postez un commentaire