En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Aéroport de Toulouse: perquisitionné dans le cadre de l'état d'urgence, il est licencié 5 mois plus tard

Un agent de sécurité de l'aéroport de Toulouse-Blagnac a été licencié pour un "simple oubli".
 

Fin novembre, un agent de sécurité de l'aéroport de Toulouse-Blagnac avait été visé par une perquisition administrative menée dans le cadre de l'état d'urgence, sans suite judiciaire. Cinq mois plus tard, Taoufik Mhamdi a été remercié par son employeur pour avoir oublié, un soir, de laisser un outil sur son lieu de travail.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire