En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le tribunal de grande instance de Nantes, vendredi, au troisième jour du procès de Tony Meilhon.
 

Au troisième jour du procès du meurtrier présumé de Laetitia Perrais, la parole était aux experts. Tous se sont accordés sur l'absence de pathologie psychiatrique de l'accusé. Et sur son absence de remords.

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • leane
    leane     

    Pas dangereux du tout....

  • Joseph
    Joseph     

    Selon lui, c'est sous "l'effet facilitant de produits toxiques et de l'alcool" qu'il peut devenir "inpulsif, colérique, instable", qu'il "prend des libertés avec le sens moral".

    Tony Meihon est CAMé. Encore un meurtre dû à la drogue, comme celui de Belfort (Yacine Sid) . Quand le gouvernement s'attaquera-t-il sérieusement à ce problème? Est-ce pour ne pas déstabilser l' "économie parallèle" des banlieues qu'il s'en abstient et préfère ouvrir des salles de shoot ? On en a MARRE.

Votre réponse
Postez un commentaire