En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une classe de primaire
 

Le ministre de l’Education lance vendredi un groupe de travail pour réfléchir à la manière d’enseigner la sexualité dès la primaire. Décryptage avec le pédopsychiatre Stéphane Clerget.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Gargantua
    Gargantua     

    Extrait dans l’article: "Ce n’est pas trop tôt, c’est même un peu tard car les enfants se posent les premières questions dès la maternelle "
    Non mais sérieux le type qui à dit ça doit avoir de sérieux problèmes dans sa tête...ou pire...
    Les enfants vont à l'école pour apprendre, apprendre les maths, le français, l'histoire, la géo, le sexe n'a rien à faire dans des écoles primaires...

  • Elh La Griffe
    Elh La Griffe     

    ou va t'on laisser donc la nature l'instinc les dirigers arretont de voulior faire de nos enfants des enfants précose des leurs enfance ...

  • etcetera
    etcetera     

    La phrase juste pour les enfants est " on peut le faire avec les garçons pour les filles et avec les filles pour les garçons" et non pas celle qui est dans l'article que je trouve intolérable dite à des enfants "on peut le faire avec des garçons ou avec des filles"...

  • psykocrate
    psykocrate     

    ...Sur un plan purement psychologique, je trouve l'intérêt grandissant des adultes pour le sexe des enfants, très suspect. A dire vrai cela, me fait froid dans le dos.
    De l'école, ont attend qu'il rende intelligent nos enfants...pas pour qu'il les prépare pour le bois de Boulogne. A moins de faire médecine, et de se spécialisé dans la gynécologie....Ciel on en a rien à faire.
    C'est l'autorité parental, de cadrer la notion de sexe.
    La sexualité des enfants devraient cesser au plus vite, dans la tête de nos décideurs, alliés et amis (sa pue).
    Si l'enfant pose des questions, ont lui dit...tout en gardant à l'esprit que c'est un enfants. Il n'a pas besoin de savoir comment on fait jouir une femme, ou qu'est-ce qu'un cuni.
    On invente des problèmes, comme si les vrais problèmes économiques ne suffisaient pas.

  • Ferdinand Cazin
    Ferdinand Cazin     

    Les mathématiciens sont asexués comme chacun sait.

  • alex30000
    alex30000     

    S'ils étaient un peu plus affairés à plancher dans leurs bouquins de mathématiques et de grammaire française, le problème ne se poserait sans doute pas.

Votre réponse
Postez un commentaire