En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La police a mobilisé de nombreux effectifs pour tenter de trouver le suspect.
 

Les bandes de vidéosurveillance sont un précieux allié des enquêteurs dans la traque à l'homme lancé lundi contre le suspect qui a blessé un homme chez Libération. Explications.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Mistral35
    Mistral35     

    Il y a plus de 30 000 caméras en ile de france (et pas 13500 qui est un nombre aléatoire ?) ... enfin ça dépend des journaux. En réalité, les vrais chiffres sont supérieurs car on pourrait ajouter à ces 30 000 caméras, celles installés dans les distributeurs de billets, les parkings, les devantures de commerces, etc (la liste est longue) ...

    Comment croire que ce dispositif "de pointe" est maitrisé alors que la préfecture n'est même pas capable de donner un décompte des caméras. Alors savoir les utiliser et savoir protéger la vie privée des citoyens, c'est bien le cadet de ses soucis !

    Tout ça pour la modique somme de 36000€/caméra (installation) et 7200€/an/caméra (entretient). Pas cher la lutte contre le "sentiment" d'insécurité ?

Votre réponse
Postez un commentaire