En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'identification a été permise grâce à des vidéos de surveillance privées et publiques.
 

Après trois jours de cavale et de doutes sur l'efficacité du système de vidéosurveillance, l'homme a finalement été intercepté.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Mallet
    Mallet     

    ?????????????

  • Mallet
    Mallet     

    ++++++++++++

  • kassav
    kassav     

    encore un martyr pour le groupuscule de Mélenchon l'extrême gauche va pouvoir pleurer et crier au fascisme après l'arrestation d'un de ses partisans, nous allons entendre le baratin habituel ,à savoir c'est la société qui pousse de bons citoyens à idéologie de gauche bien sur ,à des actes extrêmes, le pauvre il est psychologiquement perturbé ... vous bon citoyen de droite , vous tuez une personne en légitime défense ,vous êtes un sale fasciste, et la vidéo ne vous servira pas de preuve pour votre défense car on en parlera surtout pas alors vidéo ou pas vidéo les cryptos gauchos socialos communistes continueront à désinformer avec l'aide des médias à leurs bottes.

  • Mallet
    Mallet     

    @bfmtv : pouvez vous me renvoyer par mail le soi disant commentaire avec insultes de ma part je suis choque ce n est pas mon style.. Merci d avance.

  • Axiles de Craland
    Axiles de Craland     

    Bonjour,

    Le problème de la vidéosurveillance c'est que ses partisans ne pensent pas la sécurité, ils veulent des effets d'annonces.
    La vidéosurveillance est utile dans des lieux fermés comme les parkings, c'est avéré par des études. Pour le reste, son impact est marginal, à Lyon, de l'ordre de 1% sur la délinquance.

    Le problème c'est alors son coût: à Paris comptez 300 millions d'euros pour le plan de "vidéoprotection" qui ne protège rien en fait et permet parfois d'enquêter sur quelques affaires. Pendant ce temps, la présence policière dans les rues diminue et c'est ça le problème: on remplace l'homme par la machine.

    Evidemment, il ya des intérêts derrière: se présenter en tant que non-laxiste antibobo et sécuritaire... au prix de la sécurité des français.
    Lâchons les ornières: en plus d'être liberticide, ces caméras nuisent à notre sécurité car elles détournent des fonds au détriment des policiers qui peuvent agir sur un flagrant délit ou sur un signalement rapide, les caméras permettent rarement d'intervenir plusieurs jours après.
    Des études en Angleterre démontrent également qu'elles renforcent la peur des citoyens, et ils ont raison: chaque caméra est un policier en moins sur le terrain.

  • RACOL
    RACOL     

    bon, qu'est ce qu'on en fait maintenant au sens low cost ???? allez les politicards, on se décide

Votre réponse
Postez un commentaire